Dans les coulisses du pôle start-up de la CCI Paris-Île-de-France

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Comment la CCI Paris Île-de- France accompagne-t-elle les start-up de son écosystème ?

Avec ses 6 000 start-up franciliennes, la Chambre de Commerce de Paris Île-de- France offre aujourd’hui une dizaine de programmes d’accompagnement qui forment chaque année plus de 1000 start-up à haut potentiel dans les secteurs d’avenir (IA, cybersécurité, data, environnement, mobilité, RH, santé). Accompagner l’innovation nécessite une approche holistique qui accepte la prise de risque et l’incertitude face aux évolutions technologiques et à leur mise sur le marché. La vie d’une start-up est souvent caractérisée par une dynamique unique, marquée par des défis, des opportunités et une forte dose d’aléas. A travers nos formations, nous créons un environnement où la prise de risque est encouragée, où les idées sont valorisées et où l’échec est perçu comme une occasion d’apprentissage avec une forte connexion au marché.

Quelle est la force d’un organisme comme la Chambre de Commerce pour assurer le développement d’une start-up ?

La Chambre de Commerce joue un rôle ubiquitaire auprès des fondateurs de start-up et de leurs équipes pour soutenir le développement des start-up du territoire. A la fois tiers de confiance des entreprises et porte-parole auprès des pouvoirs publics, la CCI est fédératrice au sein de l’écosystème innovation. Passerelle entre la vie publique et le monde économique, elle possède un maillage territorial qui assure une coordination stratégique entre l’ensemble des parties prenantes (start-up, PME/TPE, syndicats de métiers, fédérations professionnelles, ETI, grands groupes, French Tech, pôle de compétitivité, etc.).
Quand on entre au sein du pôle start-up de la CCI, c’est un véritable parcours entrepreneurial décliné en plusieurs étapes, qui attend l’entrepreneur. Chaque dirigeant reçoit une formation adaptée à ses besoins et à son secteur d’activité entouré d’experts de haut-niveau (investisseurs, mentors, conseillers, chercheurs, alumnis). Nous identifions les besoins de l’entrepreneur en early-stage, au stade de l’émergence de l’idée, lorsque le projet est encore embryonnaire. Nous amenons ensuite l’entrepreneur vers la réalisation de ses premiers euros de chiffre d’affaires et son passage à l’échelle.

Avez-vous des exemples de success story ?

L’Alchimiste, une start-up accompagnée sur le programme GROWTH produit des cocktails innovants sans alcool à partir d’ingrédients naturels, offrant une expérience gastronomique en bouteille. La cofondatrice Melinda Guérin White a été accompagnée sur plusieurs volets : la distribution de son produit au sein de grandes enseignes, la sécurisation de sa levée de fonds (250 000 euros) auprès de nos réseaux de Business Angels et de partenaires bancaires et dans la consolidation de sa stratégie marketing.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.