Accueil Chroniqueurs & éditorialistes Serial rêveur, par Didier Roche

Serial rêveur, par Didier Roche

Chroniqueur Didier Roche

Inclusiv’Day et les entrepreneurs handicapés, par Didier Roche

Ce 10 mai a eu lieu, Inclusiv'Day, le rendez-vous annuel de la sous-traitance handicap, qui s’est tenu cette année encore dans un lieu fabuleux, à Paris-la Défense Arena.
Chroniqueur Didier Roche

Le Liber-T : la première crypto for Good, par Didier Roche

Smart Liber va vendre des biens et des services autour du livre, va développer l’application de lecture dont nous venons de recevoir la V0.
Chroniqueur Didier Roche

Prendre son temps, c’est quoi ?

Le temps m’a enseigné la vertu qu’est la patience. À chaque fois, le dénouement s’opérait différemment.
Chroniqueur Didier Roche

Quelle aventure…

Je ne m’engagerai pas dans la définition de l’«aventure», des écrivains et philosophes ont eu bien des choses à raconter quant à son sujet.
Chroniqueur Didier Roche

Le cadeau et la vie

En ce mois de décembre, beaucoup d’entre nous sont habités par une grande question : les cadeaux ! Alors, qu’allons-nous bien offrir et comment s’en sortir face à cette question rituelle, « Tu veux quoi ? »
Chroniqueur Didier Roche

Le pauvre… ou pas ? Par Didier Roche

Plus jeune, il m’est arrivé à plusieurs reprises d’être dans une position assumée voire recherchée du « pauvre ». Cette situation fort confortable était légitimée aux yeux de mon environnement par le fait que j’étais aveugle.
Chroniqueur Didier Roche

La résilience ? Illusion ou réalité ? Par Didier Roche

Si le terme de résilience me convient bien dans sa définition, l’usage qui en est fait me dérange quelque peu. Je pense qu’aujourd’hui il est souvent assimilé à de l’héroïsme. Combien de fois n’ai-je pas entendu : « Vous êtes un être hors norme ! Votre résilience est exceptionnelle ! »
Chroniqueur Didier Roche

Agefiph : 35 ans de rêves et de réalités, par Didier Roche

Le 10 juillet 1987, l’emploi des « personnes handicapées », car c’est ainsi que l’on nous désignait à l’époque, connaît une onde de choc dont peu pouvaient imaginer le fabuleux destin.

ÉcoRéseau TV: une drôle d’histoire, par Didier Roche

C’est en 2019 que je me suis laissé convaincre de lancer un média que j’ai appelé Serial Rêveur. Ce nom vient d’une interview au cours de laquelle le journaliste me disait que « je me définissais comme un serial entrepreneur ».
Chroniqueur Didier Roche

Placebo ou placer beau ? par Didier Roche

Dans le business, il n’a pas été rare que je croise des personnes peu scrupuleuses qui accordaient plus d’importance à la communication sur un produit ou un service qu’à la qualité réelle de ce qu’ils vendaient.
Chroniqueur Didier Roche

Handébat : 1 + 1 font combien ? par Didier Roche

Si 1 + 1 font 2 en base 10, alors dans le monde des humains un projet plus un projet font un projet puissance 10 : le partage et l’union font bien plus que la force.

On part en voyage ?

Combien de fois cette question au caractère affirmatif, voire enthousiaste, a signé le départ d’un rêve que j’ai partagé avec mon interlocuteur. « Et on va où ? » Si la destination fait rêver la personne avec laquelle vous échangez, alors c’est l’excitation...

La réussite de l’échec

Combien de fois l’être humain s’est engagé dans des processus à la réussite impossible ?

La comptabilité, un outil social et écologique ? Et pourquoi pas !

Il existe une mécanique comptable qui consiste à amortir ce que l’on achète dès lors que le montant dépasse 600 euros. On divise la facture...

L’enfer c’est les autres, disiez-vous ?

Combien de fois ai-je pu entendre au sujet de mes rêves que je m’apprêtais à faire naître, et tout au long de leur vie : Didier, il faut faire ceci et faire cela, vous savez, le fameux : y a cas faut qu’on.

Avoir raison ou être heureux, là est la question

J’ai appris au travers de toutes les expériences ce que j’appelle le temps des choses, le moment où tout s’enclenche naturellement parce que bien préparé. Ces moments où tout semble s’imposer comme une évidence. 

Qui, de la poule ou du cochon ?

Bon sang ! Mais quelle mouche l’a piqué à vouloir nous parler de la poule et du cochon ?

Sophia ou la confiance les yeux fermés…

« Sophia, je garde un excellent souvenir de notre collaboration professionnelle, mais, vois-tu, je ne veux plus de toi en tant qu’esthéticienne. Je suis convaincu, qu’un jour, tu dirigeras le spa Dans le Noir ? de Paris… »

La covid-19, pour un retour vers les années folles ?

Ça fait des mois que nous ne travaillons plus. Se remettre en route, ça veut dire faire revenir l’équipe, avec des gens qui ont peut-être changé d’orientation et sans savoir si les clients vont revenir tout de suite...

Au revoir, h’up entrepreneurs !

En 2008, j’ai créé avec trois copains et trois étudiantes de l’Essec un mouvement associatif pour les entrepreneur·euses handicapé·es : l’association h’up entrepreneurs.

Une en vente