Le sport, discipline reine pour les optimistes

Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’ÉVÉNEMENT

Les Jeux Olympiques, bien sûr, qui vont maintenant arriver très rapidement. Nul besoin de souligner que les derniers tenus à Paris remontent à un siècle. En 2024, l’événement reste considérable, à l’échelle nationale comme planétaire. Nul besoin de rappeler non plus à quel point le sport est une discipline reine pour les optimistes qui y trouvent des valeurs de dépassement, de rassemblement, un symbole de paix. Et nul besoin enfin de souligner qu’ils portent l’image de la France. Un tel événement mondial joue un rôle considérable par son impact sur le PIB, l’attraction économique et touristique. Or, comme nous sommes des optimistes lucides, nous voyons bien que quelques menaces commencent à planer sur la bonne tenue des Jeux. Et je dis deux choses : pour des raisons de corporatisme ou de revendications, légitimes ou pas, il ne faut pas prendre les JO en otage. Et il faut refuser le chantage qui consisterait à profiter de cette manifestation pour exprimer des revendications, lesquelles doivent s’exercer dans un autre cadre.

UNE JEUNE PERSONNALITÉ

Hugo Biolley est devenu le maire de Vinzieux*, en Ardèche, à… 18 ans. Il était, et doit l’être encore, étudiant à Science Po Grenoble. Le voilà désormais le plus jeune maire de France. Sa médiatisation l’a sans doute aidé à obtenir déjà une première implantation d’un commerce dans son village d’à peine 500 habitants, les Vinzaires. Dans le Palmarès des Villes et villages où il fait bon vivre**, dont je suis l’instigateur, sa petite commune est déjà classée 12e sur 174 dans ce département. Je suis sûr que fort de son dynamisme et soutenu par les médias, il va continuer à développer son village. Parler de lui, c’est la meilleure façon de rendre hommage aux 34 808 communes classées et à leurs élu·es de la métropole qui se consacrent chaque jour, dans des conditions difficiles, à leur mission, alors qu’ils et elles sont de plus en plus souvent menacé·es en paroles et en actes, confronté·es aux exigences des administrés de plus en plus fortes, assommé·es de normes… Ces artisans de la démocratie au quotidien valent largement qu’on puisse, à travers l’exemple d’engagement (quasi) bénévole d’un Hugo Biollay, saluer leurs efforts.
* La commune s’étend sur environ 7 km 2 au nord-ouest de Félines, depuis le col du Fayet
jusqu’à la limite départementale que constitue le ruisseau du Limony. Elle compte 503
habitants.
** Chaque lecteur peut se rendre sur villesetvillagesouilfaitbonvivre.com et trouver le
classement de sa propre commune

DEUX LIVRES

Je recommande la lecture de S’estimer et s’oublier, l’estime de soi pour s’ouvrir aux autres
et au monde, paru chez Odile Jacob sous la plume de Christophe André.

S’estimer et s’oublier, par Christophe André

L’estime de soi, pour le résilient psychologue, passe par la façon dont on se voit, dont on se juge, mais aussi et surtout comment l’on se traite – il y a décidément beaucoup d’enseignements dans ce livre. Son idée forte n’est bien sûr pas de sombrer dans le narcissisme, c’est de revenir à l’estime de soi de temps en temps pour se retourner vers ce qui est plus important que nous-mêmes, le monde, les autres, la vie. En somme, c’est revenir à l’enseignement des Optimistes de France : si vous ne vous respectez pas vous-même, alors vous n’utiliserez jamais vos capacités, à commencer par celles qui vous placent au service des autres.
J’ai lu aussi L’Optimiste opérationnel au travail, chez Dunod, par Jean-Luc Hudry.

L'optimisme opérationnel
L’Optimiste opérationnel au travail, par Jean-Luc Hudry.

Il donne 60 clés pratiques pour dynamiser le management, vos ventes, votre goût d’entreprendre et jusqu’à vos vies personnelles. Une lecture d’autant plus intéressante que l’ouvrage a été rédigé par un ancien pessimiste chronique, aujourd’hui l’un des responsables de la Ligue des Optimistes de France ! Moralité : sortons, comme lui, de la défiance, c’est toujours possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.