Vite compris le 7 mars

Temps de lecture estimé : 2 minutes

« Super mardi » : quelques surprises malgré tout · Le duel des Biden/Trump aura bien lieu. Sauf incroyable surprise. Joe Biden et Donald Trump ont largement remporté les primaires du « Super Tuesday » et en sont désormais quasiment assurés : ils seront les champions de leurs camps respectifs. Toutefois, si Donald Trump a emporté 12 des 13 états en jeu, il a été battu par surprise dans le Vermont, par son ultime rivale, la radicale Nikky Haley. Même topo pour Joe Biden, vaincu par Jason Palmer, un total inconnu, dans le territoire des îles Samoa. Désormais, place au combat final. Celui du démocrate sénile face au républicain déjanté.

Urgence déficitUrgence déficit · Bruno Le Maire, l’homme de Bercy annonce qu’il ne pourra pas tenir sa promesse, celle d’un déficit « maîtrisé » de 4,9 % en 2023. L’objectif sera « significativement » dépassé selon le ministre, qui pointe des rentrées fiscales qu’il juge « insuffisantes ». Cette baisse des recettes s’explique « par la diminution de la TVA nette revenant à l’État en raison de la hausse des remboursements et dégrèvements, ainsi que des transferts plus importants à destination des collectivités territoriales et des organismes de Sécurité sociale », explique le ministère du Budget. Deux semaines après l’annonce d’un plan d’économies de 10 milliards d’euros, il paraît essentiel de doubler voire tripler cet objectif. Oui, plus que jamais, la puissance publique doit se réformer. Pour enfin résoudre ce défi d’ampleur qu’est le déficit.

M6, nouvelle chaîne des Bleus · Sale temps à TF1. La première chaîne d’Europe, en pleine phase de réforme, échoue à obtenir les droits audiovisuels de la Coupe du monde de football 2026. Pour la première fois, c’est bel et bien M6 qui diffusera la folle épopée de nos chers Bleus. Même si les négociations sont confidentielles, il apparaît que la Une n’a pas souhaité renchérir face à l’offre colossale proposée par la sixième chaîne. Une immense déception car TF1 se targue souvent d’être la chaîne des grands événements, seule capable de réunir les Français. Cette image de marque s’en trouve sérieusement écornée.

Vers un « Livret A industrie de défense » ? · C’est une idée depuis longtemps portée par le Sénat. En clair, flécher l’épargne des Français vers le secteur stratégique de la Défense. « L’outil militaire et industriel doit être en mesure de faire face à toute menace sur la paix et la stabilité. Ce n’est pas vraiment le cas aujourd’hui », s’inquiète ainsi le sénateur Les Républicains Pascal Allizard, auteur de la proposition de loi adoptée à 244 voix contre 34. Olivia Grégoire est sceptique sur le procédé, qu’elle ne juge pas « approprié ». Le sénateur écologiste du Rhône Thomas Dossus s’alarme : « Vous voulez financer les marchands de canons en prenant dans le livret avec lequel les Français pensaient financer le logement ou le développement durable. » L’Assemblée nationale aura bientôt le dernier mot.

Ségolène Royal, une voix pour la paix en Europe · Ségolène Royal était l’invitée de BFM TV, où elle prononça un véritable plaidoyer pour la paix. « Nous avons le devoir d’aider les dirigeants ukrainiens à entrer dans une médiation. Le peuple ukrainien martyr crie son attente pour l’arrêt des souffrances. Les va-t’en guerre, dans leurs canapés, et qui empêchent une médiation depuis deux ans doivent l’entendre ». Face à Alain Duhamel, Ségolène Royal poursuit : « Un président de la France doit œuvrer de toutes ses forces pour la paix. Et ne pas créer la peur de la guerre pour faire oublier ses problèmes internes, selon le dicton cynique : « si tu ne maîtrise plus la situation, trouve-toi un ennemi extérieur et tu feras taire tes opposants » ».

crédits : shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.