Home Société Rétrospective

Rétrospective

EcoRéseau Business revient sur un événement ou une institution qui fait l’actualité, en les mettant en regard de ce qu’ils étaient il y a un demi-siècle. Pas question de comparer, de fustiger ou de glorifier le passé. Simplement de montrer que non, ça n’était pas forcément mieux avant.

50 ans d’écologie politique vouée à l’échec

Les leaders de la cause verte changent, leurs idées restent… essentiellement dans les cartons pas même recyclés. À l’heure où la transition écologique montre que ces écologistes de la première heure avaient raison de s’alarmer, ils restent embourbés dans une difficulté d’exister endémique au sein de la vie politique. Petit résumé de 50 ans d’impuissance.
Brad Neuberg, au sein du Citizen Space, 1er espace de coworking ouvert à San Francisco en 2005.

2005-2018 : histoire d’une révolution du travail en devenir

En 2005, à San Francisco, s’ouvre dans un collectif féminin, Spiral Muse, un curieux espace, sorte de communauté de travail où des passionnés par l’open source, l’ouverture des codes logiciels entre programmeurs, échangent idées et savoir-faire. Son créateur, Brad Neuberg, le nomme Citizen Space. Un « espace citoyen » dont il résume le concept par un mot, « coworking ». Treize ans plus tard, le phénomène envahit la planète.
L’Etat-providence, un trompe l’œil avant tout technique et financier ?

L’évolution de l’Etat-providence

Comment garantir la propriété sociale quand la providence est réduite à des tracas financiers et se ne soucie plus d’égalité ?
« La jeunesse souffre d’un sentiment d’invisibilité »

Anticonformisme et jeunesse : Que reste-t-il ?

Des barricades à l’écran, du collage d’affiches au post sur l’Internet, du slogan au tweet, la jeunesse est autrement politisée qu’en 68.
« "Leadership au féminin" est à manier avec précaution »

Les pionnières cheffes d’entreprises

La parité et la mixité sont-elles des solutions suffisantes pour garantir aux femmes la direction d’une entreprise ou d’une institution politique ?
Une époque idéalisée, telle l’image d’Epinal…

La mobilité professionnelle pendant les Trente Glorieuses

Comment le management est-il parvenu à démonétiser l’expérience et la fidélité à l’entreprise au profit de la mobilité ?
Nous ne sommes jamais que les usagers provisoires d’un bien…

Consommation : de la possession à l’usage

Comment passe-t-on de la propriété individuelle à des plateformes numériques de partage ? Que signifie d’ailleurs partager ?
Insister sur le côté historique plutôt que sur les diversifications présentes...

De l’histoire d’entreprise au storytelling

Une entreprise peut-elle changer d’identité aussi facilement qu’on change de slip, fût-il français ?
Les chartes, une manière de résoudre les dilemmes moraux autrefois...

L’évolution des chartes d’entreprise

Autrefois destinées à édifier la conscience morale du travailleur, les chartes aujourd’hui ne seraient que des pis-aller managériaux qui garantissent d’abord les intérêts de l’entreprise.
Machine et deep learning pas suffisants pour susciter la conscience artificielle ?

L’émergence de l’intelligence artificielle depuis les années 50

L’intelligence artificielle serait-elle en petit ce que l’esprit humain est en grand ? Peut-on modéliser toutes les capacités de l’intelligence humaine ?
Période durant laquelle il faut passer la vitesse…

Les 100 jours du président dans le temps pour réformer

Cette période de début de règne est particulièrement scrutée par les observateurs pour juger le dirigeant. Ses origines ne sont pas celles qu’on croit.
Gare à la diversité de façade...

L​e traitement de l’actu chaude dans le temps​

Les journalistes se sont toujours copiés les uns les autres. Avec Internet, la course au clic et l’art du plagiat vont en s’accélérant et produisent une homogénéisation de l’information.
Oppositions artificielles et stériles ? Le plus sûr moyen d’user le pays jusqu’à la corde…

La construction d’une France périphérique dans les esprits

Englober par simplification des zones disparates dans de grands ensembles, crier à la relégation et à l’ « abandonite » de l’Etat, n’est pas nouveau, et souvent exagéré.

La construction de la jeunesse dans l’histoire

Jeunesse rouge aux cheveux longs en Mai 68. Jeunesse inculte aujourd’hui. Par-delà les époques, la dépréciation de la jeunesse a la peau dure.
Certains sont passés maîtres dans l’art du geste en apparence involontaire…

Ces gestes qui ont influencé les élections présidentielles

Le langage corporel peut aider ou plomber le politique qui ne le maîtrise pas toujours. La preuve…

La naissance de la frugalité entrepreneuriale

De plus en plus d’entreprises se montrent séduites par le concept de frugalité, allant jusqu’à l’intégrer dans leur modèle d’affaires.
Les clichés ont la vie dure…

L’image de la fonction publique en France

Souvent chahutés par le passé, mais respectés, les fonctionnaires semblent avoir définitivement chuté dans l’estime des Français. Quelque chose a changé.
Sous les pavés, la nature…

La laborieuse éclosion de l’écologie

Les notions de développement durable et de respect de la nature font partie du vocabulaire. Dans la pratique, du chemin reste à parcourir, ce qui n’a rien d’inédit.
Chaque moment de vie peut être regardé de différentes manières, selon les époques…

Faites l’amour, pas la gueule

On dit les Français râleurs et pessimistes. L’ont-ils toujours été ? Non. S’ils craignent aujourd’hui l’avenir, c’est qu’ils trouvent moins de sens dans un certain mode de vie post-moderne.
Indignations et cris fondateurs ?

La résilience de la France face aux attentats

Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé. Après le temps des légitimes lamentations, doit venir au plus vite celui de la résilience. Ou comment anéantir le terrorisme sans renier nos valeurs ni le fonctionnement de notre Etat. Une main de fer dans un gant de velours ?

Une en vente

Un conseil qui compte !

Un conseil qui compte ! C’est le slogan de la nouvelle campagne de communication des experts-comptables. Une campagne que nous avons voulue massive et redondante, afin que son message, simple, soit entendu et compris par le plus grand nombre.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Améliorons le moral des pessimistes, par Thierry Saussez

Dans une tribune publiée par Le Figaro, le 29 novembre 2018, avec le titre tonitruant "Délivrez-nous des optimistes",  Éric Zemmour nous a livré une de ces charges dont il est coutumier. Dans l’excès, l’amalgame et la confusion.
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

La mythologie mensongère du « Tous collectif »

Notre nouveau titre de champions du monde de football, gagné cet été, contribue grandement à la propagande du collectif comme impératif catégorique (dixit les philosophes) pour réussir dans l’entreprise.

Apprendre en faisant, faire en apprenant

Nous vivons l’avènement d’une société qui se prend en main et agit plutôt que d’attendre que les institutions fassent à sa place.

LES + LUS

Leadership : l’humilité, nouvelle clé de succès ?

Terminé le temps où le top management assénait d’immuables directives à l’égard des collaborateurs. Le chef, c’est moi. Et j’ai toujours raison. Révolution numérique oblige, l’époque est à l’agilité. Un bon leader s’adapte et apprend… l’humilité. Un changement de paradigme profond qui en dit long sur l’évolution de la société.

Un conseil qui compte !

Un conseil qui compte ! C’est le slogan de la nouvelle campagne de communication des experts-comptables. Une campagne que nous avons voulue massive et redondante, afin que son message, simple, soit entendu et compris par le plus grand nombre.
Les travailleurs au black sont nombreux, et souvent bien cachés…

Le poids de l’économie souterraine

Complexe, protéiforme et mouvante, l'économie souterraine n’est pas qu’une vaste fraude à combattre. Les pouvoirs publics apprennent à trier le bon grain de l’ivraie…