Air France Bluebiz

« ETI, grands groupes, acteurs publics, n’attendez plus pour passer vos commandes ! »

Parmi ces dispositifs de soutien à l’économie, il y en a un sur lequel je souhaite attirer l’attention de tous et toutes les chef·fes d’entreprise : l’affacturage dès l’émission des bons de commande.

Les achats responsables, clé de voûte des relations clients/fournisseurs

Concrètement, renforcer la confiance c’est aussi étendre son réseau et améliorer les relations avec ses fournisseurs en dégageant une image forte et positive.

Le Médiateur des entreprises en temps de crise

Les chef.fes d’entreprise se rendent aussi davantage compte que notre service est efficace et rapide pour régler leurs litiges puisqu’ils et elles trouvent une solution dans 70 à 75 % des cas.

Ensemble relevons le #DefiEntreprisesSolidaires !

Dès le début de la crise, j’ai appelé toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, à faire preuve de solidarité pour surmonter au...

Face au virus, je lance un mouvement national de solidarité économique

Cette crise sanitaire et ses répercussions économiques qui risquent d’être profondes sont un enjeu majeur pour le futur de nos entreprises.

Un nouveau guide pour les artisans, les micro-entrepreneurs et les dirigeants de TPE/PME

Applicable depuis le 1er janvier 2020, le relèvement du seuil de dispense de procédure est le fil conducteur de ce guide.

10 ans d’action et d’évolutions au service des acteurs économiques

Le Médiateur des entreprises célèbre cette année ses dix ans d’existence, et surtout, dix ans d’action pour aider les chefs d’entreprise à résoudre leurs différends avec d’autres entreprises ou avec les administrations et collectivités locales.

Agir ensemble pour aider les chefs d’entreprise en difficulté !

Entrepreneurs, n’hésitez pas à vous rapprocher du correspondant TPE/PME de votre département pour découvrir tous les outils à votre disposition. Vous aider est notre priorité !

Humaniser, accompagner, encourager et éclairer sont les maîtres mots de notre action !

Notre mission première de médiation est connue par toujours plus de chefs d’entreprise qui font appel à nos services. Avec une centaine de saisine par mois, contre une centaine par an à ses débuts, notre dispositif se généralise et devient une réelle alternative à la voie judiciaire.

Un financement responsable pour un partenariat durable !

Certains accords ont déjà été mis en place dans le privé comme dans le public – chez Engie ou à l’Ugap par exemple – mais tout cela reste trop confidentiel. Pourtant, les retours sont tous très positifs et témoignent d’une vraie amélioration de la relation entre clients et fournisseurs.

Ces impayés qui coûtent cher aux TPE-PME !

Sur les 2,8 millions de factures analysées dans ce baromètre, le taux de blocages s’élève désormais à 15 %, soit une hausse de deux points par rapport à la dernière mesure. Cette érosion touche quasiment tous les secteurs d’activité avec une hausse générale du taux de blocages. En parallèle, la résolution des blocages s’allonge de quatre jours pour s’établir à 48 jours, contre 44 lors de la précédente édition.

Pour innover, il vaut mieux commencer par savoir dialoguer !

Si vous me lisez chaque mois, vous savez que le Médiateur des entreprises est engagé sur de nombreux fronts avec un objectif majeur : renforcer la confiance entre les acteurs économiques.

La France, troisième nation mondiale de la RSE…et vous ne le saviez pas !

Qu’est-ce que ça signifie ? Que les entreprises françaises s’impliquent davantage et sont concernées par l’impact positif de leur activité sur la société. Nous commençons enfin à changer de paradigme.

Osez la commande publique !

Élargir l’accès à la commande publique pour les PME passe aussi par des mesures phares que l’État a mises en place. Je pense notamment au relèvement de 5 à 20 % du taux minimum des avances versées aux PME et au taux maximal des retenues de garanties qui a été abaissé de 5 à 3 % pour les marchés conclus entre État et PME.

2 000 acheteurs responsables

Le 21 février, le maire de Clamart a signé la charte Relations fournisseurs responsables*. La mairie de Clamart est le 2 000e organisme signataire de cette charte, le 2 000e à s’engager dans la démarche d’adoption de pratiques responsables vis-à-vis de ses partenaires commerciaux.

Ma mission au service de la confiance

Les cérémonies de vœux cette année ont été particulièrement compliquées. Elles ont navigué entre le souhait que cette année 2019 soit meilleure que la...

Une en vente

Les sept tendances RH à suivre en 2021

Les équipes des ressources humaines auront des challenges très excitants à relever à nouveau en 2021, pour repenser le collectif en entreprise, protéger leurs équipes et continuer à attirer les meilleurs talents. Une tribune libre signée Jérémy Clédat.

Qui va piano va dans le mur presto

Tribune libre. Les « antivax » soudain mués en « provax » sous l’effet lenteur !

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Boulanger de France : une marque engagée

Le « fait maison », c’est notre identité, notre signature. C’est aussi la solution pour assurer la survie de notre métier et de nos savoir-faire.

N’oublions pas l’onboarding à distance !

L’onboarding à distance n’est pas une transformation complète mais une adaptation aux nouvelles contraintes.

LES + LUS

La covid n’est pas un concours de l’ENA

À force de s’autoproclamer le meilleur stratège du monde face au virus, l’état-major français en guerre va finir par rappeler le mot malheureux de Paul Reynaud à la radio en 1939 : « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts »

Leadership : l’humilité, nouvelle clé de succès ?

Terminé le temps où le top management assénait d’immuables directives à l’égard des collaborateurs. Le chef, c’est moi. Et j’ai toujours raison. Révolution numérique oblige, l’époque est à l’agilité. Un bon leader s’adapte et apprend… l’humilité. Un changement de paradigme profond qui en dit long sur l’évolution de la société.
X