Du caca de moule au service client de l’année, par Thierry Saussez

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La personnalité

Robin Maquet, un étudiant et un entrepreneur, a créé Bysco, gage de sa volonté de se positionner dans l’esprit entrepreneurial. Il a inventé la filière du byssus de moule à Cancale, au cœur des régions mytilicoles. La moule laisse derrière elle toutes sortes d’excréments recyclables, 100% naturels, issus du byssus, qui résiste aux vagues depuis des millénaires. Bysco produit à partir de là des matériaux utilisables comme composants isothermiques, pour le confort acoustique, la protection au feu et bien d’autres produits. L’entreprise commercialise mais ne néglige pas pour autant la recherche, gage de bien d’autres productions à venir. Robin Maquet a reçu bon nombre de coups de pouce – lauréat national du prix Pépites qui récompense des initiatives de transition écologique et les solutions innovantes, conçu par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Il a aussi décroché un prix au concours de la Chambre de commerce de Paris. Et c’est pour moi l’occasion de rendre hommage à toutes ces entreprises, banques, assurances, organisations professionnelles qui multiplient les concours pour aider les entreprises et autres start-up. Autant de coups de projecteur qui offrent une visibilité, ce qui est au moins aussi important que la levée de fonds…

Un livre

Celui de David Le Breton, Sourire, anthropologie de l’énigmatique, chez Métaillié. Cet anthropologue s’est mis à analyser toutes les sortes de sourires. Gêné, sardonique, franc, timide… Il rappelle une donnée fondamentale de l’optimisme, c’est que le sourire est une forme d’illumination du visage, une élévation, une spiritualité. De quoi rappeler la formidable étude de Martin Seligman (entre autres auteur de La force de l’optimisme) qui s’est demandé quelles étaient les vertus, les forces de caractère depuis la nuit des temps dans toutes les cultures et les religions, celles qui rassemblent l’humanité autour de quelques valeurs, comme l’humour et le sourire.

Derrière le travail des zygomatiques, se cache l’alimentation des neurones et des neuromédiateurs positifs de bien-être, qui font que l’on respire, que l’on vit, que l’on partage le sourire. Sourire crée ce même sentiment de bien-être et de bonne humeur chez l’autre. Le sourire est contagieux. N’oublions pas qu’un enfant sourit et rit plusieurs centaines de fois par jour quand les adultes ne le font que quelques dizaines de fois…

Une entreprise

Savez-vous qu’Élu service client de l’année est une marque, qui marche bien, imaginée et créée par Ludovic Nodié ? L’entreprise candidate s’inscrit, tout un dispositif de clients mystères teste la relation client et le «label» établit ses classements et ses prix. Après l’«interruption de service» causée par la covid, Élu service client de l’année en reprend, du service, et ses remises de prix (en novembre). La jeune entreprise de Ludovic Nodié marche bien, fait progresser les marques et les consommateurs. C’est un apport aux entreprises qui veulent progresser, de la transparence, une analyse des services clients incontestable. Une façon d’innover et de créer, de pousser les entreprises à améliorer le service client.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.