TheGreenShot
Crédit : TheGreenShot

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Qui ? TheGreenShot

Quoi ? Une suite de gestion 360° pour les sociétés de production. Elle gère leurs budgets, leurs agendas et informe même sur leurs bilans carbone. Le tout, en temps réel.

« On trouvait qu’il y avait des trous dans la raquette pour la digitalisation de la production cinéma et audiovisuelle », pointe Nathalie Idiart, en charge du développement de TheGreenShot en France. Il faut dire qu’aujourd’hui, beaucoup d’informations remontent encore du tournage par mail ou SMS avant d’être inscrites dans un fichier Excel. Une double saisie déjà chronophage, et qui promet de l’être encore davantage avec la nouvelle réglementation du CNC…

Depuis le 1er janvier dernier, le Centre national du cinéma impose aux productions de déposer un bilan carbone provisoire en amont du tournage, puis un définitif en aval. Toutes les productions doivent donc récolter et saisir toujours plus de données, au risque parfois de s’y perdre ou de ne plus avancer. Une solution de saisie en temps réel, interfacée avec tous les meilleurs outils du marché semble alors plus que nécessaire. TheGreenShot vous dites ? Entretien.

Qui se cache derrière votre start-up ?

TheGreenShot
Nathalie Idiart a rejoint TheGreenShot il y a six mois (crédit : TheGreenShot)

Nathalie Idiart, chief revenue officer de l’entreprise : L’entreprise TheGreenShot a été créée en Belgique en 2021 par Max Hermans. On compte aujourd’hui une trentaine d’employés, dont sept en France. Nous sommes aussi présents en Espagne, au Canada et aux États-Unis. Une grande partie de notre équipe vient du domaine du cinéma et de l’audiovisuel, et l’autre partie de la tech et de la cybersécurité. Et surtout, on est une entreprise multiculturelle, qui respecte la parité entre femmes et hommes. Une valeur très importante pour nous.

Vous proposez donc un outil de gestion, quelle est votre valeur ajoutée par rapport aux autres solutions du marché ?

N.I : Il existe pléthore d’outils de gestion. Certains se concentrent sur la finance et la comptabilité, d’autres sur les ressources humaines. Mais pour tout ce qu’il y a au milieu, comme le suivi du budget en temps réel ou encore l’agrégateur de données pour calculer l’empreinte carbone, on trouve très peu d’acteurs… Ce qui rend notre position très innovante !

En créant une application facile d’accès sur smartphone, on permet à toutes les équipes de remonter les informations en temps réel. On fluidifie toutes ces interactions et évite au maximum la double saisie. Et puis, nous voulons que nos clients aient les outils à la pointe dans tous les domaines de la gestion de production, alors notre démarche vise à s’interfacer avec les meilleurs.

Depuis quelques semaines, vous avez justement lancé l’interface « TheGreenShot x Carbon’Clap », un petit mot là-dessus ?

N.I : Tout part d’une initiative du CNC, l’organisme qui finance une très grande partie du cinéma en France. Depuis le 1er janvier dernier, il demande aux producteurs de soumettre leurs bilans carbone prévisionnels et définitifs pour recevoir l’aide au financement.

Pour ce faire, le CNC a homologué deux calculateurs de bilan carbone, dont Carbon’Clap. Nous avons décidé de nous interfacer avec lui pour faciliter la prise de données, toujours avec notre idée de tout saisir en temps réel.

Grâce aux remontées terrain des différents techniciens qui sont sur place pendant les tournages, et en extrayant les informations essentielles au calcul du bilan carbone, on leur fait gagner beaucoup de temps et surtout on leur donne une visibilité au fur et à mesure de leur production.

Et même si aujourd’hui, le CNC n’est pas coercitif et n’impose pas de seuil maximum sur les bilans carbone des productions, nous mettons en place sur notre application quelques « tips vertueux » pour réduire efficacement son empreinte carbone. On a des listes de fournisseurs et d’hébergements verts par exemple. En bref, on facilite l’incitation à la réduction.

Votre solution a-t-elle vocation à s’exporter à l’international ?

N.I : En fonction des pays, il y a des références de calculateurs différentes. On s’interface avec un bon nombre d’entre eux et c’est comme cela qu’on arrive à avoir des clients en Angleterre ou aux États-Unis par exemple. Eux n’utilisent pas forcément Carbon’Clap alors nous leur proposons le meilleur calculateur possible afin d’avoir les certifications qui comptent vraiment sur leur territoire.

En bref, TheGreenShot est une solution complétement internationale, et ce depuis le départ. Il y a déjà sept langues dans l’application. C’est conçu pour cela. Notre développement est fort aux États-Unis parce qu’on a un partenariat avec l’un des leaders du conseil dans la durabilité des productions cinéma là-bas. On propose ainsi aux productions américaines nos conseils et notre solution de collectes de data en temps réel.

Propos recueillis par Tanguy Patoux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.