AdGENCY Experts

La Chine a le vent en poupe : s’ouvrir les portes de l’Empire

La Chine a très clairement le vent en poupe et les perspectives de développement et de croissance pour les entreprises qui sauront prendre le train en marche profitent de cet appel d’air. Comment « approcher les Chinois » ? Le Chinese Business Club offre une plate-forme dédiée pour se lancer.

L’œnologie : un outil presque essentiel pour se constituer un réseau

Apprendre à connaître le vin n’est jamais du temps perdu. Joindre le très utile au très agréable…

G20 des jeunes entrepreneurs

Le G20 des jeunes entrepreneurs constitue une expérience unique à plus d’un titre. Le thème de l’édition 2019, qui vient de se tenir les 16 et 17 mai à Fukuoka, au Japon, s’intitulait Imagination Economy for a sustainable future, Une économie imaginative pour un avenir durable.

Moovjee, mentorat et couvaison

Mais l’action du Moovjee ne s’arrête pas là. Deuxième axe important de sa stratégie : promouvoir par l’exemple. Être un jeune entrepreneur aujourd’hui ne soulève pas le même défi qu’il y a dix ans : c’est beaucoup plus accepté, aussi bien par la société que par les parents. Au prix de discussions multiples et de mises en avant. L’une des plus connues est le grand prix du jeune entrepreneur, devenu un vrai rendez-vous (lire encadré). Les finalistes du prix Moovjee sont d’office enrôlés dans le programme de mentorat – le coup de pouce fait partie de la récompense.

Réseau mode d’emploi : Positive attitude

Dans un réseau, participer ne veut pas simplement dire venir aux événements organisés (même si c’est un bon premier pas !), mais s’impliquer activement dans la vie dudit réseau – ce qui ne veut pas dire devenir immédiatement un bénévole.

Prenez l’Initiative France

De l’art de jouer sur les mots. France Initiative Réseau a d’abord laissé tomber « réseau » au profit de France Initiative, puis a inversé les termes. Ça ne change rien à ses 34 années de mise sur orbite d’entreprises.

Bpifrance, le culte de l’accompagnement

Les dispositifs d’accompagnement de Bpifrance, payants mais le plus souvent cofinancés par l’établissement même, prennent trois formes majeures : le conseil, la formation et la mise en relation.

Génération Femmes d’influence

J’étais salariée, mais étais titillée par la création. J’ai fini par franchir le pas en me lançant dans ma spécialité : la communication d’influence, les relations avec les médias et les affaires publiques…

Réseau Entreprendre : de l’art de créer des employeurs qui recrutent

Réseau + Entreprendre. Difficile d’exprimer plus clairement l’objectif de cette association d’utilité publique qui se livre à une véritable chasse à l’homme et à la femme entrepreneur(e) !

« Mais comment font-ils/elles pour être si influent(e)s sur le Web ? »

Ce fut la « conférence événement du Salon SME ‒ Solutions pour mon entreprise ‒, animée par Olivier Magnan le 1er octobre. Les questions : comment sont-ils/elles devenu(e)s si populaires sur le Web ? Quels outils et médias sociaux privilégient-ils/elles ? La substance de leurs réponses si vous n’avez pas entendu les quatre conférenciers/ères…
Le moment de se surpasser… devant son boss mais pour soi ?

Les jeux mondiaux d’entreprise

Plus de 5 000 salariés issus de 400 entreprises de près de 50 nationalités différentes s’affrontant dans 25 disciplines…
Des têtes bien faites au service du progrès.

Enactus, réseau d’entrepreneurs sociaux et solidaires

Ils ne sont plus que 24 équipes d’étudiants à s’affronter à coups de projets de start-up sociales, mardi 29 mai, au coup d’envoi de la finale du tournoi national Enactus à la Cité des Sciences de Paris. Mais après deux jours de compétition, un seul remporte les 37 000 euros de prix et le droit de représenter la France lors de la finale mondiale dans la Silicon Valley.
FCE ou comment fédérer un maximum d’expertises au féminin.

Le réseau FCE, femmes chefs d’entreprises

À coups de partage d’expérience, et de création de vrais liens, le FCE France aide la cause de l’entrepreneuriat féminin depuis plus de 70 ans.
Certains rêvent le modèle allemand, d’autres le cultivent bilatéralement.

CEFA (Club économique franco-allemand)

Biculturalisme, bilatérisme, rencontre en mode européen avec le Club économique franco-allemand.

Elan, réseau national de pépinières d’entreprises

Pour ce « Réseaux & Influence », nous sommes partis à la rencontre d’Aurélien Borius, délégué général d’Elan, et de René Silvestre, serial entrepreneur, ancien patron de presse, désormais dirigeant de la Pépinière 27 et président du réseau Elan pour évoquer l’avenir des pépinières en France.
Le CRA, l’organisme qui donne les clés pour mieux reprendre celles du cédant ?

Le CRA (club des cédants et repreneurs d’affaires)

Entreprendre, c’est aussi potentiellement pouvoir reprendre une entreprise. Pourquoi ? Comment ? Avec quels conseils ? Le CRA en a fait une expertise spécifique.
Une manière de faire du business qui ne laisse pas les gens de glace...

9e opus des Big Boss

Les Big Boss, ou comment ré-inventer la relation d'affaires win-win. Un savant mélange de technologies, de loisir, et de rencontres.
Un «like», un verre, un échange de cartes et quelques questions… Le début de l’aventure.

​​Les ​apéros start-up​

Un lieu, un verre, un pitch… et tout peut commencer. Les apéros des jeunes pousses, « the place to be » pour accélérer son business.
Des liens qui se nouent solidement, dès le plus jeune âge...

Les Rallyes toujours «in»

Les rallyes forment et animent les cercles du pouvoir politique et économique comme aucune autre société.
Plus que des conférenciers, des créateurs de débats…

Conférenciers et diffusion d’idées

De la forme et du sens, ou comment les conférences et ceux qui les donnent cisèlent la pensée des cadres sup’ et cultivent l’enthousiasme.

Une en vente

Next 40 : qu’avez-vous fait de la rentabilité et de l’entrepreneuriat en région ?

En outre, ce critère porte également en lui un effet pervers que l’on ne peut ignorer : sur les 40 entreprises sélectionnées, 35 sont encore et toujours parisiennes ! Et la raison est simple : en Île-de-France (qui concentre actuellement près de 70 % des investissements en valeur) l’accès aux fonds d’investissement et autres business angels est actuellement bien plus aisé pour ces start-up que pour leurs homologues en région.

L’ère de Babel de l’âge numérique

Les prescripteurs ont changé de camp. Les célébrités anciennes, les lumières, autrefois éminemment respectées les Einstein, Freud… ont laissé la place à des people d’un jour. L’histoire est pulvérisée, la science reléguée aux faits divers.

5G en France : un cahier des charges trop ambitieux ?

À l’automne 2019, l’Arcep, l’Autorité de régulation du marché des télécoms en France, conduira la procédure d’attribution des fréquences 5G pour la bande 3,4 GHz-3,6 GHz, qui constitue le cœur de la nouvelle technologie mobile.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Réussir sa levée de fonds

Les dirigeants peuvent solliciter les « business angels », les fonds d’investissement (amorçage, capital-risque, développement) ou le « corporate venture » pour trouver des capitaux mais obtiennent parfois bien plus au gré des rencontres et enrichissent leur projet : une expertise, des débouchés commerciaux… Il est préférable d’avoir un bon ressenti avec l’investisseur car il faudra lui rendre des comptes régulièrement.

Vous perdez votre temps en réunion. Est-ce de votre faute ?

Mettons du jeu pour inciter à faire mieux. Lors d’un séminaire au vert, les participants avaient du mal à revenir en salle de réunion en temps et en heure. Chaque retardataire devait réaliser 10 pompes avant de s’asseoir. Et faire des pompes avec un smartphone, c’est super compliqué. Je ne vous conseille pas d’essayer…

Travailler avec plaisir pour travailler mieux !

Faire bouger les lignes en faisant rimer qualité de vie au travail et Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est possible. Un engagement au quotidien pour Juste à temps afin de contribuer à une croissance durable.

LES + LUS

L’Alfa Roméo Giulia cherche un second souffle

La version Sport Edition de notre essai dotée du moteur 190 ch et de la boîte auto à 8 rapports bénéficie d’un superbe habitacle en cuir fauve du plus bel effet.

Laetitia Gazel Anthoine, elle vous bipe au bon moment

Comment l’entrepreneuse est-elle tombée dans le bain de l’environnement mobile ? « Formation à Supelec et parcours d’ingénieur, puis j’ai rejoint le groupe Orange entre 1998 et 2007 pour des missions de consulting."

Un financement responsable pour un partenariat durable !

Certains accords ont déjà été mis en place dans le privé comme dans le public – chez Engie ou à l’Ugap par exemple – mais tout cela reste trop confidentiel. Pourtant, les retours sont tous très positifs et témoignent d’une vraie amélioration de la relation entre clients et fournisseurs.
X