Nouvelles Vertes, du 29 février

Temps de lecture estimé : 2 minutes

C’est l »heure du tour d’horizon environnemental... par Ezzedine El Mestiri !

Vers une nouvelle stratégie fluvialeVers une nouvelle stratégie fluviale • Enfin ! Le gouvernement vient de lancer l’élaboration d’une stratégie nationale fluviale mobilisant l’ensemble de la filière. Accroître le report modal, optimiser l’utilisation logistique du réseau à grand gabarit, amplifier la dynamique des ports intérieurs, moderniser l’image du transport fluvial et renforcer sa compétitivité écologique. Rappelons que la voie navigable a historiquement contribué à l’industrialisation de la France. Encore aujourd’hui, par les différents avantages qu’elle fournit, elle s’inscrit dans la stratégie de réindustrialisation des territoires. Le transport fluvial est quatre fois moins émetteur de gaz à effet de serre à la tonne transportée que le transport routier actuel

Une garantie verte • L’État compte garantir deux milliards d’euros de prêts verts aux entreprises pour faciliter leur adaptation au changement climatique. Les prêts supérieurs à 200 000 euros devront être demandés à la Banque publique d’investissement (Bpifrance) à partir de mars, et les autres aux agences bancaires à partir de juillet. Rappelons que ce dispositif ne remplacera pas le prêt vert qui est octroyé sur une durée de 10 ans au maximum pour un montant allant jusqu’à cinq millions d’euros. Il doit obligatoirement être associé à un prêt bancaire du même montant.

Consommer moins de viande • Diviser par deux sa consommation de viande, c’est la proposition lancée par la Société française de nutrition (SFN) et le Réseau Action Climat (RAC). L’étude s’appuie sur des modélisations permettant de visualiser les changements que les Français pourraient opérer dans leurs habitudes alimentaires pour réduire leur consommation de viande, tout en satisfaisant leurs besoins nutritionnels. Actuellement, il est recommandé de consommer au maximum 500 grammes de viande rouge (bœuf, porc, agneau) et 150 grammes de charcuterie par semaine, tout en privilégiant sans limites la volaille. Rappelons que la viande, et en particulier la viande de ruminant (bœuf), est l’aliment ayant le plus d’effet sur l’environnement.

Réseaux sociaux : danger ! • Une récente étude menée par ExpressVPN, auprès de 1 000 parents et de leurs enfants âgés de 4 à 13 ans révèle que les habitudes de certains seraient dangereuses pour la sécurité en ligne. 4 enfants sur 10 passent plus d’une heure par jour sur les réseaux sociaux. 30 % des parents avouent permettre à leurs enfants de se connecter en ligne comme seul moyen de les occuper tout en ayant du temps à consacrer à eux-mêmes. La grande préoccupation des parents est le grooming, une pratique de certains adultes malveillants à utiliser les réseaux sociaux pour entrer en contact avec de jeunes utilisateurs. 82 % des répondants ont indiqué que leur plus grande crainte était que leurs enfants soient victimes de grooming, devant le cyberharcèlement (78 %) ou encore l’usurpation d’identité en ligne (54 %).

crédits : shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.