Air France Bluebiz

Toujours en quête d’égalité salariale

Sur le marché du travail en 2017, femmes et hommes ne sont toujours pas logé.es à la même enseigne.

Les jeunes diplômés, une chance pour la relance

L’incertitude économique règne aujourd’hui, mais sur le plan démographique rien n’a changé : l’enseignement supérieur ne forme pas suffisamment de diplômés pour répondre aux besoins de fonctionnement des économies mondiales.

Marché du travail, plus d’un million d’entreprises en activité partielle

Plus d’un million d’entreprises sont en chômage partiel, soit plus de 12,7 millions de salariés.

L’arrivée des millenials en entreprise Génération Z, des bosseurs, mais à leur façon

On ne parle que d’elle, cette génération Z (des jeunes gens nés à partir de 2000). Elle serait différente, bousculerait les codes, les entreprises. L’effet de mode retombé, qu’en est-il vraiment ?

Écoles d’ingénieurs : l’humain avant le technicien

L’employabilité table sur la mise en place de ces soft skills depuis belle lurette. Elle répond d’abord à un besoin pragmatique des diplômés.

Que valent les MBA des IAE ?

En 2018, neuf des 32 établissements du réseau ont mis en place un MBA, avec 21 cursus distincts à la clé. Chaque IAE ne dispose donc pas d’un MBA. Un signe de sagesse pour éviter de galvauder le précieux sésame ?

MBA/EMBA : apprendre à « se » convaincre ?

Investir dans les talents reste l’un des fondamentaux de la fidélisation des salarié/es et un fer de lance de la marque employeur. Sur ce sujet, l’EMBA et le MBA constituent tous deux de vrais leviers de rétention des hauts potentiels.

Juniors-Entreprises : un réseau à connaître

Marque déposée, les Junior-Entreprises sont étroitement liées aux sacro-saintes grandes écoles françaises. Et a priori surtout aux business schools. A priori seulement : sur les 200 structures actuelles, 54 % vivent dans l’enceinte des écoles d’ingénieurs, 20 % à l’université, à quasi-égalité avec les écoles de management (à hauteur de 22 %).

MBA : Diversifiés et multiples

Parler « du » MBA est une erreur. Au fil des années, le marché s’est étoffé avec des MBA spécialisés.

Docteurs et doctorants en entreprise : ça ne matche pas encore très bien !

Stéphane Gendron a le sourire. Sa petite entreprise, Transpod, se porte plutôt bien. Son créneau ?

Le « patron du bien-être », nouveau métier, vraiment ?

Au total, près de 200 exposants seront présents à la Grande Halle de La Villette, pour répondre aux questions, aux envies de bifurcations professionnelles.

MBA : comment le financer

Le monde des MBA ne se limite pas au pré carré des grandes écoles de commerce. Les IAE comme le Cnam proposent ces programmes de haute volée.

Écoles d’ingénieurs : la formation continue en plein déploiement

Dans un contexte de frais de scolarité bloqués pour la formation initiale (voir la récente décision du Conseil constitutionnel de s’opposer à la modularité des droits d’inscription pour les établissements d’enseignement supérieur publics), la formation continue constitue un levier de développement incontournable.

Madskills : la singularité devenue norme ?

Tout est question de dosage. Côté recruteurs, côté candidats aussi. « Introduire une dimension trop originale dans un CV risque de générer un réflexe de dissuasion, prévient Lionel Prud’homme, directeur de l’école IGS-RH Paris.

IAE : une alternative de qualité aux business schools

À la tête de l’IAE d’Aix-en-Provence, Virginie de Barnier aimerait pouvoir pousser les murs davantage encore – des travaux pour créer quatre salles de classe supplémentaires vont commencer.

Des MBA de plus en plus « PME compatibles »

Le roi MBA serait-il fragilisé ? Vacillerait-il ? La question aurait été balayée d’un revers de main il y a quelques années, certains s’interrogent aujourd’hui. Ou nuancent sa toute-puissance.

Les 6 secteurs « tendance » pour les cadres

Sans surprise, les créations d’emplois concernent en premier lieu « les informaticiens face à la numérisation de l’économie », comme le rappelle une étude de France Stratégie et de la Dares sur Les métiers en 2022.

MBA : l’époque des clones est terminée

MBA : ce sont ceux qui le suivent qui en parlent le mieux. Les participants prennent la parole en cette rentrée. Et leurs propos balaient quelques idées reçues.

Les business schools entonnent l’international !

L’internationalisation, c’est avant tout l’ouverture sur le monde. En permanence en contact avec des étudiants et des professeurs venus des quatre coins du globe, les étudiants s’offrent des perspectives qui dépassent largement le cadre national.

Le recruteur, l’IA et le poste

Lorsque j’arrive au bureau ce matin, je ne sais pas, comme d’habitude, ce qui m’attend. Sera-ce une journée de plus passée à peaufiner notre algorithme de sélection ?

Une en vente

Écologie, antigaspi et made in France deviennent trois réflexes d’après crise qui s’annoncent durables

Les Français.es désirent revoir leur copie en matière d’achat. En consommant mieux. En faisant le choix d’appareils et de produits plus durables. Dans ce cadre, c’est effectivement l’achat local, de proximité dans l’hexagone, qui aura le vent en poupe dans les mois qui viennent.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Comment favoriser concrètement la reprise économique ?

Contre toute attente, la période actuelle de récession est le moment propice pour innover et pour prendre des risques car nous sommes en pleine phase de « destruction-création ».

Télétravail : guerre et paix

La solution se situe souvent dans la définition. C’est un mode de travail volontaire, mené à raison de quelques jours au maximum et qui ne concerne pas tous les métiers.

Résilience et confiance, 2 clés de l’entreprenariat

De nombreux experts, hauts responsables publics ou privés, ont pu intervenir auprès des entrepreneurs du réseau h’up, cible qu’ils peinent à adresser ordinairement.

LES + LUS

Hystérie collective ?

Sommes-nous saisis d’hystérie sur la planète ? Il y a de ça…

Pour la première fois, le renouvelable devance le fossile

Pour la première fois en Europe, au premier semestre 2020, l’énergie renouvelable a généré 40 % d’électricité, soit environ six points de plus que l’électricité produite par les combustibles fossiles (34 %)
« Des "cercles" d’influence ? Ce n’est pas tout à fait notre sujet de prédilection »

La noblesse française et les affaires

La noblesse française est une communauté où l’on se connaît, se fréquente. Les liens d’affaires viennent indirectement.

Renault Clio Initial Paris : l’onctuosité sur 4 roues

La Clio de 5e génération a revu ses dimensions par rapport à la précédente (12 mm plus courte, 11 mm moins haute, 7 mm plus large), elle est également plus courte de 5 mm que la 208, mais en revanche beaucoup plus spacieuse à l’intérieur avec 53 mm de plus en largeur, et ça change tout.

La nouvelle 208 place la barre très haut

Sur le plan mécanique, rien de bien révolutionnaire en revanche côté thermique avec trois moteurs essence au choix (75, 100 et 130 chevaux) et un bloc diesel (100 ch).

Renault Trafic : l’utile et l’agréable

C’est un dur au mal, taillé pour les travaux de force, les transports encombrants et autres joyeusetés du quotidien des artisans et livreurs de tous poils.

La nouvelle Clio confirme sa suprématie

Quelques regrets néanmoins comme cette absence d’affichage tête haute, cette commande d’ouverture du hayon mal placée et une mauvaise visibilité de trois quarts arrière.
X