AirFrance

Monter sa boîte, affaire de statuts

Le statut de chef d’entreprise fait décidément rêver les Français/es. En 2018, l’Insee a recensé un nombre record de 691 300 nouvelles entreprises. Soit 100 000 de plus et une hausse de 17 % par rapport à 2017.

Les BigBoss summer édition 2019

« Les BigBoss, business as it should be. »

Philippe Champion, patron boxé/boxeur

Il aurait presque pu justifier son patronyme ballon de foot au pied, mais Philippe Champion, en division 3 à Corbeil, n’a pas eu l’heur de convaincre son entraîneur. Prépa HEC, formation commerciale/marketing puis entrée dans la vie dite active en 1982 au sein du groupe Paul-Renard, fromager, propriété de Bongrain.

Coryne Sultan : de la distance pour entreprendre

 L’idée de tout créer à partir de rien me plaisait énormément. C’était comme une chorégraphie à travers laquelle se cherchent les meilleurs mouvements en accord avec la musique.

L’opération Booster For Good veut incuber les leaders !

Pour révéler les leaders de demain, la Jeune chambre se fait incubateur en formant des jeunes à devenir des acteurs du changement au quotidien par la mise en place de projets économiques durables au service des territoires.

La Française des jeux mise sur l’omnicanal

Deux millions d’euros d’investissement pour développer l’innovation dans les domaines de l’e-sport plus tard, la Française des Jeux au nom délicatement suranné vient d’inaugurer au sein de son siège, le « D3 », un incubateur consacré à l’expérience client dans la distribution et les services. Et là, on ne joue plus…

Brahim Asloum : « Jamais rien qui ne me plaise pas »

J’éprouve toujours la crainte de faire mal mon job, de ne pas être à la hauteur.

Edwina Girard : et votre boîte se gondole…

 Les gens sont drôles et ne le savent pas. L’un de nos ateliers phares est un sketch humoristique totalement pensé, écrit, répété et interprété en l’espace d’une heure trente par des salariés. Cet exercice témoigne de l’humour intrinsèque dont chacun sait faire preuve.

Ces entreprises qui changent le monde !

Voulez-vous connaître le Français le plus « disruptif » ? C’est Jean-Michel Billaut. Aussi jeune dans sa tête de futurologue que peut l’être un homme de 73 ans, amputé d’une jambe à la suite d’un accident domestique.

Le monde 3.0 est en marche

Disruption est un mot français qui signifie rupture (il a le même sens que le mot anglais disrupt). Rupture donc entre un état existant, remplacé en tout ou partie par un autre état.

Des Silicon Valleys à la française…

La « vallée du silicium » californienne, tout le monde connaît. C’est le modèle, le mythe, le baromètre. Elle serait la 12e puissance économique mondiale si elle proclamait son indépendance ! « The Valley » rayonne à coups de géants, les Google, Facebook, Apple et à force d’universités, Stanford et Berkeley.

Un certain retour du temps libre…

J’arrive. J’ai toujours le petit réflexe de répondre au robot d’accueil, un peu choqué toujours de voir des gens l’ignorer. Je lui présente mon poignet pour la lecture de ma puce de bio-identification, et il m’oriente vers le stand de séquençage.

Epitech, techs épiques : les Innovative Projects, des start-up en puissance

Quatorze équipes, autant de pitchs face à un jury souverain. Un coup de cœur a porté sur Relieve, un projet 100 % sociétal. L’idée : aider les associations qui se vouent au sort des sans-abris à collaborer entre elles.

100 ans en Citroën : Réinventer design et confort

« Je veux que les premiers mots d’un enfant soient “Papa, Maman et Citroën” », rêvait souvent André Citroën. Il sait que ses futurs clients seront les gamins devenus grands : il crée une gamme des jouets Citroën.

Microsoft et les PME : Opération séduction

Le déclic a eu lieu il y a quatre années. C’est à ce moment-là que le géant Microsoft décide d’intensifier son positionnement auprès des très petites, petites et moyennes entreprises françaises. Et pour cause : avec un vivier de quelque 3,8 millions de TPE et PME en France, le géant de l’informatique n’entend pas passer à côté de ces entreprises qui pourraient vite devenir grandes.

Davidson Consulting, des codes pas comme les autres…

Comment recréer le sentiment d’unité managériale si les consultants qui choisissent leurs clients passent leur temps en mission ? Réponse, l’extranet, aujourd’hui en refonte, mais présent depuis 2005.

Jean-Charles Varlet, freelance d’une génération autoentrepreneuse

Au-delà de la réussite de ce modèle encore unique – Crème de la crème a levé 600 000 euros auprès de business angels et son CA non dévoilé commence par deux chiffres et quelques zéros –, l’idée des millenials qui ont créé ce concept plonge dans le nouvel univers en devenir de la notion même d’entreprise.

Financer son entreprise, les pistes solides

La plupart des investisseurs exigent des porteurs de projet qu’ils puissent apporter une partie des fonds. Comme une preuve de leur implication. Sont considérés comme apports personnels l’argent détenu en propre par les associés, mais aussi les sommes collectées auprès des proches que les Anglo-Américains appellent la love money.

2019 : créer une micro-entreprise, SAS, SARL…

Les défaillances d’entreprises devraient de nouveau s’aggraver en 2019, la faute au ralentissement économique, prédisent les économistes. Pas de quoi faire peur aux Français de plus en plus séduits par l’aventure entrepreneuriale.

Anthony Léger : Coach d’entrepreneures, en toute franchise

Anthony Léger cherche bien, un temps, à se recaler sur un autre type de clientèle, mais le logiciel du franchiseur, décidément, ne s’y prête pas. Alors l’homme d’action n’abandonne pas, il se forme, s’intéresse au développement personnel et… reçoit un appel.

Une en vente

Droits d’auteur : Internet s’apprête à connaître un bouleversement majeur

On l’aura compris : les impacts de cette directive comportent des enjeux économiques et sociétaux colossaux.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

L’effet des faits

Les intentions de recrutement affichées sont un signe de confiance. En ce début d’été, le moral est comme le temps : au beau fixe.

Inventer une société où chacun pourra vivre bien, tout en étant protégé

Le monde du travail est un élément central de cette nouvelle société. Ces quatre éléments structurants, si nous ne sommes pas capables de les anticiper et de les analyser, alors, nous ne serons pas en capacité de créer de nouveaux espaces de travail partagés, de l’intelligence collective, de favoriser le travail indépendant...
Frédéric Rey-Millet Auteur/Hacker du management @Freymillet

Manager like a Rolling Stone ?

Ces deux objectifs atteints, le groupe se pose à nouveau la question de la pertinence de sa vision. Est-elle toujours valable et tient-elle des éléments extérieurs ? De la concurrence ? Nous sommes en 1964. Les Beatles, révélés au grand public deux ans plus tôt, avaient lancé à l’échelle planétaire la vague pop.

LES + LUS

Family Office : les banques privées organisent la riposte

La gestion privée affronte depuis peu des vents adverses. Longtemps protégé, son modèle est mis en péril par un terrifiant trident : la faiblesse persistante des taux qui rogne sa marge, une réglementation plus contraignante et la concurrence des fintechs. Face à cette menace, les banques privées affutent leurs arguments : leur proximité avec les clients et une panoplie de services à haute valeur ajoutée.

Monter sa boîte, affaire de statuts

Le statut de chef d’entreprise fait décidément rêver les Français/es. En 2018, l’Insee a recensé un nombre record de 691 300 nouvelles entreprises. Soit 100 000 de plus et une hausse de 17 % par rapport à 2017.

Mobilité de demain, la France se bouge aujourd’hui

Se dirige-t-on vers la fin prochaine du paradigme de la voiture individuelle ? D’ici à 2050, 75 % de la population mondiale vivront dans les villes. Les problématiques de transport et de pollution sont incontournables, la mobilité urbaine doit s’adapter, en tenir compte. Entre ère de l’électrique, mobilité verte et dimension aérienne, tour d’horizon des dynamiques de la nouvelle mobilité.
X