Air France Bluebiz

Francis Lelong : multi-entrepreneur récidiviste

Aujourd’hui, alors que la crise sanitaire bouscule les entreprises et les entrepreneurs, Francis Lelong avance, avec un nouveau projet d’entreprise en ligne de mire. Alegria. tech devrait voir le jour prochainement.

Alex Vagner : le besoin de créer dans la peau

« Besoin de créer, besoin de faire du business et besoin de faire pour les autres pour occuper ma vie et transmettre », résume-t-il.

Création de boîte ? Faites-vous aider financièrement !

D’après l’Insee, en juin, le nombre de créations d’entreprises a bondi de 38 % par rapport au mois précédent, après s’être quelque peu tassé en août (+ 0,4 %).

Au cœur du Conseil économique, social et environnemental, la troisième assemblée

Depuis 1946 et l’inscription du Conseil économique (CE) dans la Constitution, les organisations professionnelles et autres syndicats tiennent leur organe de représentation dans le processus législatif.

Entrepreneur·euses, la crise les stimule !

Quand la passion prend le pas sur la peur d’échouer en temps de crise, le confinement s’avère le moment idéal pour mûrir un projet.

Conférence : mais comment font les entrepreneur·euses les plus résilient·es ?

Face à la tempête que nous traversons, nombre d’entrepreneur·euses ont perdu pied, d’autres sont parvenu·es à surmonter les obstacles. Comment ? Réponses avec cinq chef·fes d’entreprise, aussi résilient·es les un·es que les autres.

Alexandre Prévert, de la scène à l’entrepreneuriat et de l’entrepreneuriat à la scène

Alexandre Prévert, de son vrai nom, un parcours qui vaut le détour. Du haut de ses 24 ans, et après bien des réflexions sur son concept artistique ce pianiste-conteur-humoriste propose un spectacle inédit mêlant histoire, musique, humour et poésie. Indépendance et liberté, maîtres mots pour celui qui préfère le pari de l’entrepreneuriat au carcans habituels. Pari réussi.

Nash Hughes, même par temps de covid, il garde son engagement entrepreneurial

L’important est d’essayer et d’apprendre, d’échouer vite et d’apprendre vite, pour rebondir vite, de faire les choses plutôt que de chercher à atteindre la perfection. C’est ce qui le motive quand il se lève et qu’il répète chaque jour à ses clients et à ses « protégés ».

Paola Fabiani, l’appel au coeur

On pourrait parler de parcours météoritique. À 35 ans, Paola Fabiani est à la tête de Wisecom, après l’avoir fondé en 2005 et en...

De la crise émerge l’innovation

« Si la vie te donne un citron, fais une limonade. »

Autopsie économique d’une France post-covid : c’est grave docteur ?

Lors du deuxième trimestre 2020, le nombre de chômeurs a reculé de 270 000 par rapport au premier trimestre. Une baisse d’environ 0,7 point, soit un taux de chômage qui s’établit à 7,1%.

Deux entreprises en stratégie relance

Dans une période très incertaine, les deux entrepreneurs ont très vite acté qu’il était impératif de jouer la carte de la solidarité vis-à-vis de l’ensemble des clients et fournisseurs.

Le pouls des PME bat à 100 pulsations minute

Pour cette rentrée, il faudrait que l’on soit dans une logique d’anticipation, faire un retour d’expérience de la période, en tant que salarié.e, chef.fe d’entreprise ou fonctionnaire, sans langue de bois et en regardant ce que l’on doit améliorer.

La France à la relance

4 575 500 personnes privées d’emploi : c’est le plus haut niveau depuis près de 25 ans.

Le télétravail relève de règles juridiques à ne pas négliger

Dans l’Union européenne, plus d’un tiers des personnes travaillant actuellement ont commencé à télétravailler en raison de la pandémie. Ce taux s’élève à 37,2 % en France.

Trophées H’up entrepreneurs : mettre en valeur des parcours hors du commun

Depuis 2008, l’association h’up (anciennement l’Uptih) de Didier Roche et Pauline Blanchard, sa directrice, accompagne les entrepreneur.euses handicapé.es pour le succès de leur entreprise et de leurs projets. Cette année consacrera la troisième cuvée des Trophées h’up entrepreneurs. Douze candidat.es sont nommé.es, cinq seront lauréat.es.

Pile ou Face, histoire de paires et d’engagements

C’est l’histoire d’une paire de jumeaux, d’une belle idée et d’un accessoire incontournable : la paire de chaussettes. Antonin et Bastian, deux frères, jumeaux et entrepreneurs, à la tête bien faite et aux pieds bien vêtus ont créé Pile ou Face, une marque de chaussettes dépareillées 100 % made in France et engagée.  Jusqu’au 15 septembre 2020, la jeune start-up mène une campagne de financement participatif sur la plate-forme Ulule.

Hôtellerie : comment les grandes chaînes soignent leur trésorerie

De façon surprenante, la situation financière des groupes hôteliers ne montre pas de signaux inquiétants de dégradation à court terme, au contraire, bien qu’ils aient souvent émis de nouvelles obligations au cours du semestre (par exemple, 1 milliard de dollars pour Hilton, 3,5 milliards de dollars pour Marriott).

Xavier Ginoux : Rebondir, avec sens !

À 39 ans, fi du salariat, vive l’entrepreneuriat. Xavier Ginoux participe avec des associés à la création de W One le temps, quelques années plus tard, qu’il fusionne avec un département d’Havas.

Olivier de Montlivault : 80% de l’électroménager se réparent

Ce fut une évolution naturelle : au fil du temps, la clientèle s’est mise à chercher des pièces dites techniques, celles qui exigent plus qu’un échange facile, un véritable démontage avec petit outillage.

Une en vente

J’accuse…

On assiste impuissant depuis plusieurs mois à un triste spectacle dont on est les victimes ! Une crise sanitaire qui n’en finit plus avec une incapacité à revenir à une vie normale alors que les habitants de Wuhan, le berceau de l'épidémie, ont repris le cours de leur vie.

Cybersécurité : vers l’interopérabilité des éditeurs

Historiquement, les éditeurs étaient des pure players dans leur domaine. Si une faille de sécurité était détectée, l’éditeur développait un patch et sécurisait la faille. Aujourd’hui, les éditeurs ont grandi et couvrent des périmètres de plus en plus étendus.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Mon Hotravail chérie

Je n'avais plus confiance en moi, tu m'as fait grandir et m'as fait évoluer dans mon travail et aujourd'hui, dans notre relation, j'ai trouvé l'équilibre dont j'avais besoin.

Décidément je vais de surprise en surprise !

Je me dis alors que vraiment le mur de l’impossible recule devant l’être qui marche et que définitivement, ce n’est pas parce que les choses sont difficiles qu’il ne faut pas oser les affronter. Bien au contraire.

LES + LUS

Tout un pays déprime…

… mais ÉcoRéseau Business va publier un collector annuel haut en couleurs !

J’accuse…

On assiste impuissant depuis plusieurs mois à un triste spectacle dont on est les victimes ! Une crise sanitaire qui n’en finit plus avec une incapacité à revenir à une vie normale alors que les habitants de Wuhan, le berceau de l'épidémie, ont repris le cours de leur vie.
X