Air France Bluebiz

Le télétravail relève de règles juridiques à ne pas négliger

Dans l’Union européenne, plus d’un tiers des personnes travaillant actuellement ont commencé à télétravailler en raison de la pandémie. Ce taux s’élève à 37,2 % en France.

Trophées H’up entrepreneurs : mettre en valeur des parcours hors du commun

Depuis 2008, l’association h’up (anciennement l’Uptih) de Didier Roche et Pauline Blanchard, sa directrice, accompagne les entrepreneur.euses handicapé.es pour le succès de leur entreprise et de leurs projets. Cette année consacrera la troisième cuvée des Trophées h’up entrepreneurs. Douze candidat.es sont nommé.es, cinq seront lauréat.es.

Pile ou Face, histoire de paires et d’engagements

C’est l’histoire d’une paire de jumeaux, d’une belle idée et d’un accessoire incontournable : la paire de chaussettes. Antonin et Bastian, deux frères, jumeaux et entrepreneurs, à la tête bien faite et aux pieds bien vêtus ont créé Pile ou Face, une marque de chaussettes dépareillées 100 % made in France et engagée.  Jusqu’au 15 septembre 2020, la jeune start-up mène une campagne de financement participatif sur la plate-forme Ulule.

Hôtellerie : comment les grandes chaînes soignent leur trésorerie

De façon surprenante, la situation financière des groupes hôteliers ne montre pas de signaux inquiétants de dégradation à court terme, au contraire, bien qu’ils aient souvent émis de nouvelles obligations au cours du semestre (par exemple, 1 milliard de dollars pour Hilton, 3,5 milliards de dollars pour Marriott).

Xavier Ginoux : Rebondir, avec sens !

À 39 ans, fi du salariat, vive l’entrepreneuriat. Xavier Ginoux participe avec des associés à la création de W One le temps, quelques années plus tard, qu’il fusionne avec un département d’Havas.

Olivier de Montlivault : 80% de l’électroménager se réparent

Ce fut une évolution naturelle : au fil du temps, la clientèle s’est mise à chercher des pièces dites techniques, celles qui exigent plus qu’un échange facile, un véritable démontage avec petit outillage.

Réseaux d’accompagnement des entrepreneurs : plus que jamais

Parmi les professionnel.les les plus compétent.es pour accompagner les chefs d’entreprise, les experts-comptables figurent en bonne place. Leur savoir-faire et leur expérience sur les volets comptables, financiers, sociaux, fiscaux, juridiques, numériques et de gestion les désignent comme les premiers partenaires des TPE et des PME.

La relance de l’économie ? Une « course contre la montre », estime Geoffroy...

« L’argent est bien allé là où il fallait qu’il aille ». Les prêts ont évité des faillites, au point d’aboutir à un étonnant paradoxe : « Le nombre de faillites au mois de mai 2020 se révèle inférieur au nombre de faillites au mois de mai 2019 », a souligné Geoffroy Roux de Bézieux.

Ère covid, ère de la récession

- 4,9 %. À titre de comparaison, la récession mondiale de 2009, qui était alors la pire depuis soixante-dix ans, avait été de 0,1 %.

L’automobile, demain

Un plan massif de 8 milliards d’euros pour sauver toute la filière avec, pour contreparties à charge des constructeurs, la relocalisation de la production à valeur ajoutée et le maintien de la totalité de la production industrielle sur les sites français.

Une matinale en ligne du salon Transfair – cession/reprise d’entreprise

Le 24 juin à 9 heures s'ouvre une matinale, en ligne, sur les opportunités de croissance externe, animée par la CCI Paris Île-de-France.

Les accompagnements : une mobilisation publique, privée, régionale…

«La crise sanitaire et économique que nous connaissons aujourd’hui est l’occasion pour les chefs d’entreprise de sortir de la solitude du décideur et de transformer le doute en une formidable énergie de conquête. »

Le textile français, modèle d’engagement

En cette période de déconfinement, le port du masque s’impose comme une absolue nécessité. Souci, la France accuse un grave déficit de masques opérationnels dès le début de la crise sanitaire.

Le monde n’est plus le même : Rééquilibrage transitoire ?

De notre rédaction, 20 mai 2021. Il y a un an seulement, le monde subissait la loi Corona : confinement, écroulement économique, multitudes de voix désorganisées s’élevant de tous côtés…

Comment « rebondit »-on dans le monde ?

« La vie est assez simple : vous faites des choses. La plupart échouent », ironisait Léonard de Vinci. Steve Jobs, Albert Einstein, Teddy Riner, les plus grands dirigeants ont réussi car ils ont préalablement échoué.

Comment les régions ont « morflé », comment elles veulent rebondir

Le déconfinement a commencé. Mais la covid-19 et ses lourdes conséquences sanitaires et économiques sont encore bien là.

La vision asiatique : la réussite, une dette remboursée

Sous l’influence du confucianisme et du taoïsme, l’Asie ne saurait que perpétuer une culture du rebond : l’entrepreneur voit bel et bien dans l’échec une source positive

Aux États-Unis, sous l’effet covid-19 : Le risque ne fait pas peur

Le rebond est inscrit dans l’ADN des États-Unis. « Nous sommes une nation de personnes qui ont échoué et ont abandonné toute leur vie dans un endroit pour la reconstruire ici », écrit John Donohue dans les colonnes du New Yorker.

Le rebond à la française : Apprendre pour réussir !

Qu’ont en commun Oprah Winfrey, Joanne K. Rowling ou Steve Jobs ? Outre des fortunes colossales, ces trois personnalités sont très régulièrement érigées en modèle d’entrepreneurs à succès après avoir connu des échecs cuisants.

Comment rebondir en France, aux États-Unis, en Asie ?

À l’orée de la crise, la serial entrepreneuse Isabelle Saladin, présidente d’I&S Adviser, conseil d’entreprise, et présidente des Rebondisseurs français, association d’échange et de stimulation, avait pour nous évoqué le nerf de la guerre des entrepreneurs confinés, la trésorerie.

Une en vente

7 bonnes pratiques pour réussir son développement aux États-Unis post covid-19

La conquête de l’Amérique reste un projet tout à fait pertinent pour les start-up et PME françaises qui souhaitent partir à l’international, même par temps de coronavirus – à condition néanmoins de bien connaître les règles du jeu business nord-américain.

Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.
Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, PDG d'ITG, leader du portage salarial

L’emploi des jeunes : un exercice d’équilibriste

Dans cette période qui s’ouvre, il faudra aller au-delà des clivages traditionnels qui existent entre travail indépendant et travail salarié où le travail indépendant ne serait qu’une expression de la précarité.

Entreprendre avec un handicap : un angle mort bien vivant

C’est l’un des nombreux axes de travail de H-up : faciliter la création ou la reprise d’entreprises par des personnes handicapées de tout âge et de toute formation.

Un business plan bien construit, gage de succès de votre projet international !

La profession des experts-comptables est entièrement mobilisée pour vous accompagner dans la gestion de crises, de leurs impacts immédiats à ceux à venir.

LES + LUS

Les fantômes du professeur Perronne

Publié en juin, le livre de l’infectiologue, dont il a inspiré le contenu faute de l’avoir écrit, restera un témoignage fondé de nos errances.

Espaces de travail et crise sanitaire : la solution du coworking ?

Entre contraintes sanitaires, télétravail et recherche de flexibilité, les « tiers-lieux », déjà inscrits dans le paysage du travail, gagnent encore en intérêt, sérieux arguments à la clé. Clément Alteresco, CEO de Morning Coworking, analyse les bouleversements actuels et les bienfaits d’une pratique amenée à s’imposer.

Pression sociale, pression hospitalière

Voit-on bien que l’on traite une pandémie en donnant tous les moyens sanitaires de la traiter dans des lits à l’hôpital et non en essayant, à coups de confinements, de la maîtriser pour ne pas investir dans des lits ?
X