Vite compris le 20 mars

Temps de lecture estimé : 2 minutes

DecathlonDecathlon, une fois encore nommée enseigne préférée des consommateurs • Selon un classement exclusif de LSA réalisé par le cabinet OC&C, Decathlon reste en tête des enseignes préférées des consommateurs cette année. Avec une croissance de 12 % de son chiffre d’affaires en 2022, atteignant 15,4 milliards d’euros, le géant du sport en France poursuit son règne. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise, car Decathlon avait déjà remporté ce titre l’an passé et s’était installée confortablement dans le top 3 depuis cinq ans. Ainsi, sa stratégie axée sur des prix bas et une offre variée lui a permis de se démarquer. Désormais, avec un nouveau logo et une rationalisation de ses marques, Decathlon vise une expansion mondiale. Pendant ce temps, Grand Frais, avec son concept de distribution de produits frais, gagne du terrain, tandis que des habitués comme Picard et Leroy Merlin maintiennent leur position.

Decathlon Nvidia, le grand orchestre des puces électroniques • Lors d’une conférence destinée aux développeurs, Nvidia a dévoilé ses derniers modèles de puces électroniques, qui visent à dominer le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Surnommé le « Woodstock de l’IA », l’événement a ainsi mis en lumière le rôle de Nvidia dans la révolution de l’IA depuis l’essor de ChatGPT fin 2022. Alors que ses concurrents peinent à rivaliser, Nvidia continue de son côté à innover, annonçant même la sortie de puces encore plus puissantes, les GPU Blackwell, qui offrent une performance jusqu’à quatre fois supérieure à celle des modèles précédents. Enfin, en plus de ses avancées technologiques, le groupe collabore avec des géants tels qu’Apple pour intégrer l’IA à certains produits tels que le casque de réalité virtuelle Vision Pro.

AgriculteursColère des agriculteurs : secouer le cocotier pour des mesures concrètes • Gabriel Attal, accompagné des ministres de l’Agriculture et de la Transition écologique, a reçu ce mardi les principaux syndicats agricoles, FNSEA et Jeunes agriculteurs, pour discuter des mesures nécessaires à la sortie de crise. Malgré les engagements antérieurs du gouvernement, les représentants agricoles réclament des actions concrètes, notamment sur le stockage de l’eau et les incitations fiscales pour moderniser les exploitations. Alors que des manifestations sporadiques persistent, les agriculteurs expriment leur frustration quant au retard de déploiement des mesures gouvernementales. D’ailleurs, le projet de loi d’orientation agricole, prévu pour fin mars, est au cœur des débats. Ainsi, dans un contexte tendu, cette réunion s’inscrit dans une série de mobilisations depuis janvier, qui illustrent les tensions persistantes entre le monde agricole et le gouvernement.

ONULa planète « au bord du gouffre », alerte l’ONU • L’ONU sonne l’alarme alors que le rapport de l’OMM révèle que 2023 a clôturé la décennie la plus chaude jamais enregistrée. Des records ont été battus dans tous les domaines liés au changement climatique, allant de la chaleur des océans à la fonte des glaciers. Dans ce contexte, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, met donc en garde contre les conséquences désastreuses de l’inaction, soulignant alors l’urgence d’agir pour éviter un désastre environnemental. D’autant plus que les vagues de chaleur, les inondations et autres phénomènes extrêmes causent déjà des pertes économiques et des souffrances humaines considérables. Enfin, malgré ces sombres perspectives, l’OMM note une augmentation significative de la production d’énergie renouvelable en 2023, ce qui offre alors une lueur d’espoir dans la lutte contre le changement climatique.

Grève enseignantsLes fonctionnaires en grève ce mardi • Les syndicats de fonctionnaires ont lancé un appel à la mobilisation hier, rappelant les 5,7 millions d’agents publics à travers la France à se rassembler. Exigeant des hausses de salaire et de véritables négociations, ils expriment ainsi leur mécontentement face aux réticences du gouvernement dans un contexte budgétaire tendu. Malgré une unité syndicale rare, les prévisions de participation restent modérées, en contraste avec les mouvements précédents. Les enseignants se joignent également au mouvement contre les réformes éducatives gouvernementales. Pendant ce temps, le ministre de la Fonction publique, Stanislas Guerini, défend la position gouvernementale, soulignant les efforts déjà consentis pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires. Cependant, les tensions persistent, les syndicats dénonçant des chiffres « partiaux » et un gel salarial prolongé.

crédits : shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.