Temps de lecture estimé : 1 minute

Entreprendre est-il inscrit dans nos gênes ? À l’heure où la pandémie a révélé chez un grand nombre de salarié·es la volonté de se reconvertir et, notamment, de devenir indépendant·es, le salariat ne fait plus autant rêver. Même si le sacro-saint CDI rassure, encore et toujours – toujours mieux d’aller demander un prêt à votre banque avec un CDI ! Mais, plus que jamais, l’entrepreneuriat a la cote, puisque près d’un million d’entreprises ont été créées en France en 2021. Pour accompagner cette tendance, enseigner l’entrepreneuriat dès le collège doit-il s’envisager ? Nous vous posons la question.

 

Résultats - L’entrepreneuriat doit-il constituer une nouvelle matière « tronc commun » dès le collège ?

Oui (68 %)
Non (32 %)
Loading ... Loading ...

 

À retrouver, le n°89 d’EcoRéseau Business, dans les kiosques le 17 mai.

1 COMMENTAIRE

  1. Entrepreneuriat, accompagnement, startup etc … ces mots sont devenus vides faute d’être surexploités par les publicitaires et « communicants ».

    ils nécessitent déjà d’être clarifiés chez les jeunes comme chez les adultes !!! (dont les profs)

    un jeune lucide sur lui/elle, le monde et la réalité de ses rêves est un jeune armé pour éviter la part d’ombre de l’entrepreneuriat à la sauce médiatique (subordinnation déguisée, entreprecariat, …)

    A l’école commençons par développer l’entreprise de soi (relire Bob Aubret) et réduisons la part des instructions aux sciences, normes, pensées dominantes pour (ré)apprendre à penser par soi et avec les autres …

    en cessan d’opposer l’humain, la finance, le social et le commercial qui … fonde l’entrepreneuriat fertile !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.