L’oeil politique – Vers un gouvernement technique ?

Gouvernement technique ?
crédits : shutterstock

Temps de lecture estimé : 2 minutes

En cas de majorité introuvable – hypothèse désormais probable – un gouvernement technique, à l’italienne, pourrait administrer la France pendant un an, le temps d’organiser de nouvelles élections.

Un gouvernement couleur de muraille face à des Français qui demandent des changements radicaux dans leur quotidien ? Cette hypothèse, rassurante au premier abord pourrait toutefois renforcer les forces que le système rassemble sous le terme trompeur des « extrêmes ». Ce collège d’experts serait ainsi une solution de dernier recours pour rassurer les marchés et permettre le vote du budget. Découvrez nos prédictions (qui n’engagent que nous !).

Premier ministre

Ministre de l’Économie et des Finances

François Villeroy de Galhau

Par son positionnement apolitique, le gouverneur de la Banque de France pourrait incarner un « Mario Draghi à la française » et aurait le mérite de rassurer les marchés. Fin pédagogue, il pourrait apparaître comme plutôt sympathique aux yeux des Français. Comme Raymond Barre en son temps, il pourrait cumuler Matignon avec les Finances.

Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Anne-Marie Descôtes

Ancien Ambassadeur de France en Allemagne, la secrétaire générale du Quai d’Orsay connaît parfaitement la machine diplomatique.

Ministre des Armées

Benoît Puga

Général d’armée, ancien chef de l’état-major particulier de Nicolas Sarkozy.

Ministre de la Culture et de la Communication, porte-parole du Gouvernement

Anne Sinclair

Garde des Sceaux, ministre de la Justice

François Molins

Ancien procureur de la République de Paris et procureur général près la Cour de cassation.

Ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer

Josiane Chevalier

Préfet de la Région Grand Est. Celle qui espérait récemment devenir maire de son village dans les Alpes, afin de couler à une retraite bien méritée, devrait ainsi retarder ses projets d’une année.

Ministre de la Santé et des Affaires sociales

Philippe Juvin

Rare personnalité politique de ce gouvernement, le député LR apporterait son expérience de médecin urgentiste.

Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Audrey Azoulay

Ancienne ministre de la Culture de François Hollande, Audrey Azoulay est aujourd’hui secrétaire générale de l’Unesco

Ministre du Budget et des Comptes publics

Emmanuel Moulin

Actuel directeur de cabinet de Gabriel Attal, ancien directeur général du Trésor.

Ministre de la Transition écologique et des Transports

Nicole Klein

Ancien préfet de Loire-Atlantique et directrice de cabinet de François de Rugy.

Ministre de l’Agriculture et des Relations avec le Parlement

François Patriat

Sénateur de Côte-d’Or, ce très proche d’Emmanuel Macron serait l’une des rares figures politiques de ce gouvernement technique et resserré.

Ministre des Territoires, de la Jeunesse et des Sports

Valérie Létard

Proche de Jean-Louis Borloo, cette élue de Valenciennes aurait pour mission de faire le lien entre ce gouvernement et les pouvoirs locaux.

Ministre des Entreprises et du Travail

Raymond Soubie

Ancien conseiller en charge du dialogue social de Nicolas Sarkozy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.