L’ère du repli idéologique des marques ?

Temps de lecture estimé : 1 minute

Paradoxe des mois à venir : la France va accueillir le monde entier à Paris dans une très grande compétition œcuménique alors que dans le même temps, il est fort probable que nous enverrons majoritairement au parlement des figures anti-européennes partisanes du
repli sur soi… Dans ce contexte, je m’interroge sur la parole des marques et leur capacité à se servir de ces mouvements idéologiques ou au contraire à le subir.

Au cœur de la lutte des agriculteurs en début d’année, le « produit en France » est une promesse marketing largement reprise dans tous les rayons : d’un côté des drapeaux français sur le packaging avec des chiffres et de l’autre des figures rassurantes qui « font vrai » en publicité. On mêle allègrement les démonstrations scientifiques avec nos imaginaires locaux – par exemple la figure du producteur Loué.

C’est notamment le cas du géant de la restauration rapide McDonald’s (le plus français des Américains) : présent au salon de l’agriculture depuis des années mais aussi implanté sur tout le territoire (le ratio enseigne/habitant est le plus élevé de la chaîne dans le monde). Mais aussi de marques françaises d’origine comme Harrys par exemple qui a pendant longtemps surfé sur l’imaginaire américain (un vendéen au nom bien anglo-saxon) avant de reprendre les couleurs bleu-blanc-rouge et d’ouvrir le capot de son lieu de production. De fait, on assiste au niveau du marketing à un bricolage identitaire qui tente de réconcilier le paradoxe de notre société : une ouverture sur l’ailleurs qui est un gage de goût et de découverte (on veut des pâtes italiennes car ce sont les meilleures) tout en répondant à l’injonction du « c’est meilleur car ça vient de chez nous » (avec du blé français). Quitte parfois à se livrer à un exercice d’équilibrisme : une grande partie des marques vendues à l’échelle européenne (marques nationales et distributeurs) impriment leur packaging en multi-langue, ruinant les efforts d’ancrage local. Une limite du « en même temps » appliqué au branding ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.