Le rebond à tous les rayons

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.
Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.

Le rebond dans le secteur de la grande distribution… Parlons-en ! Une chronique signée Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.

Passage à vide pour Caddie

Suite à des difficultés de trésorerie, Caddie, le fabricant des chariots pour faire les courses au supermarché, n’a plus de provisions et prend un ticket pour la liquidation judiciaire. La file d’attente n’est pas longue : deux repreneurs sont en course pour tenter de faire repartir l’entreprise « comme sur des roulettes » et ont transmis leur offre à ladministrateur judiciaire. La société a déjà traversé des périodes complexes ces dix dernières années avec plusieurs redressements. A presque 100 ans, Caddie va-t-elle réussir à se mettre à l’abri ou subir son dernier coup de frein si personne ne remet un jeton ?

Grande distribution : le made in France s’étale

Alors que l’inflation repart à la baisse et que la consommation rebondit, la 3e édition du baromètre PME / Grande Distribution arrive en rayon pour parler boutique. Dans la liste de ses conclusions, les entreprises françaises restent dans la course : le nombre de références « made in France »  a augmenté de 25 % depuis 2017. Et au-delà de la (grande) surface de cette étude, les TPE-PME-ETI ont généré 29 % de chiffre d’affaires supplémentaire depuis 2017. Avec 1 euro sur 2 dépensé en grande distribution généré par des fournisseurs français, les entreprises bleu-blanc-rouge, que ce soit via des marques nationales ou des distributeurs, sont loin d’être mises au panier. Un vrai rebond du fabriqué français dans les supermarchés…

Le Drive tout nu, le concept au rebond

Passer d’un drive avec 3 salariés en 2018, à une équipe de 60 personnes et plusieurs points de retraits à Toulouse, Lille et Bordeaux : le succès du Drive tout nu continue de se développer. L’ouverture du premier supermarché zéro déchet en France semble accueillie favorablement par les consom’acteurs. Producteurs locaux, consigne, sac à vrac… Tout est pensé pour faciliter les courses sans plastique. Légumes, viandes, chocolats, biscuits, pâtes… La gamme de produits proposés est la même que dans un supermarché classique et l’entreprise s’adapte au fur et à mesure des retours clients pour répondre à la demande en faisant, parfois, quelques compromis pour démocratiser ce mode de consommation. Au revoir emballages et étiquettes, le Drive tout nu se démarque pour proposer des articles sans marque et de qualité. La clé du succès ? Savoir rebondir pour grandir et s’adapter en permanence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.