Le nouveau rebond du made in France

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.
Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.

Rebond et entrepreneuriat vont de pair… Et le made in France n’échappe pas à la règle ! Une chronique signée Anne Baron, directrice générale de l’association Les Rebondisseurs Français.

Lunii : une histoire de fabrication en France

Après l’appel des sirènes extra-européennes et de leurs tarifs alléchants, certaines entreprises relocalisent dans l’hexagone leur production. Réactivité, qualité, écologie, circuit court… Les raisons sont spécifiques à chaque entreprise et pourtant sensiblement identiques. Faire le choix de produire sur le territoire, c’est s’engager, mais aussi prendre le risque d’être plus cher sur un marché concurrentiel. Ce pari fou, Lunii l’a fait juste après la crise sanitaire. La Fabrique à Histoires est ainsi devenue fin 2020 écoconçue et produite en France. Ce choix des fondateurs s’inscrit dans leur volonté éthique et les valeurs de l’entreprise. Un travail de longue haleine qui a abouti à Bayonne… Et à une augmentation du coût de fabrication en partie compensée par la forte diminution des frais de transport… Et de la marge de l’entreprise. Un rebond non négligeable dans la stratégie de Lunii qui n’a pas entamé le succès de la boîte auprès des familles.

L’industrie en a dans le Slip (Français)

Mais fabriquer en France ne veut pas dire arrêter de rebondir. Le Slip Français, né en 2011 avec la volonté de produire localement, pivote. Avec 3 % des ventes de textile dans l’hexagone, le made in France a du mal à s’envoler. Dans une période d’inflation et sur un secteur ultra-concurrentiel, l’entreprise de sous-vêtements fait le pari de diminuer ses prix en lançant une production à grande échelle. L’objectif ? Rendre le prix plus accessible en misant sur la quantité sans pour autant délaisser la qualité. L’opération semble bien lancée : une vraie (r)évolution pour l’industrie made in France qui inspirera peut-être d’autres rebonds…

Le rebond vers une industrie 5.0

L’industrie française évolue, fluctue, rebondit. Alors que la crise covid a réveillé chez certains le goût d’une consommation bleu-blanc-rouge, quelques secteurs ont été fortement impactés, notamment à cause de ruptures d’approvisionnement ou, plus récemment, de la guerre en Ukraine. Aujourd’hui modernisée, l’industrie française doit encore évoluer vers une industrie 5.0, plus attractive, engagée, décarbonée, durable et transformée par l’IA. Les défis se succèdent et ne se ressemblent pas, c’est le besoin de rebondir qui demeure, afin de s’adapter en permanence dans un monde évolutif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.