Air France Bluebiz
Home Actualités Baromètre entreprise

Baromètre entreprise

Brèves, études, actus et chiffres du mois concernant l’entrepreneuriat, picorés de-ci de-là

L’Ebitdac, du réel à la fiction

Face à la crise sanitaire, les entreprises songent à l’Ebitdac (l’Ebitda + le « c » de covid) pour mesurer leur activité « fictive ».

Légère amélioration de la relation clients-fournisseurs

Les impayés dix jours après échéance se chiffrent à 36 %, en baisse de 2 points par rapport à la semaine précédente.

Le numérique, filière du suremploi

Le secteur du numérique voit l’avenir en rose avec des prévisions de recrutement très optimistes. C’est du moins ce qui ressort du 12e baromètre...

“Nous sommes près de 80 000 entrepreneurs handicapés en France”

Avec l’association, nous faisons aussi du lobbying auprès des pouvoirs publics, sur la sortie de textes sur le handicap au travail notamment.

Regarder Roland-Garros au bureau? Risqué…

Peut-on demander à son employeur de voir quelques matchs dans la journée de travail ?

Le Brexit en 3 questions

Les seules sociétés françaises qui ont une carte à jouer sont celles implantées directement sur le sol britannique avec des unités de production locale. Il y en a environ 3 000.

Les livres font de la résistance

Outre la lecture, les loisirs comptent l’écoute de la musique et les sorties entre amis : stables. Les échanges à distance ont progressé au détriment des médias traditionnels, au détriment de la lecture (69 % voudraient lire plus).

Salon de l’Apéro, péché mignon national

Save The Date ! Du 31 mai au 2 juin, le premier Salon de l’Apéro en France campe au Parc des expositions de Narbonne sur l’idée de Sébastien Lafage, gérant de l’exploitation viticole familiale Le Domaine du dernier bastion et fondateur de l’agence événementielle SL Concept.

Événementiel : filière pérenne et juteuse !

Dans une société marquée par un individualisme exacerbé, les agences placent l’événement au rang de rendez-vous plus indispensable. Elles voient dans le numérique un formidable moyen d’optimiser leur stratégie.

Les monuments historiques ont leur incubateur

La technologie pour mettre en valeur la vieille pierre. Au début de l’été, le Centre des monuments nationaux a inauguré son incubateur du patrimoine, avec une mission précise : aider des start-up innovantes à développer des projets numériques autour du patrimoine.

Wehe veille à la neutralité du Net

Un fournisseur d’accès ne doit pas favoriser des flux par rapport à d’autres. En France, les opérateurs se montrent plutôt respectueux en la matière, mais les associations et le régulateur des télécoms veulent encourager la vigilance de chacun.

Level 256 : l’e-sport à Paris

D’une pierre deux coups : la plate-forme Level 256, créée par Paris&Co, accompagnera des start-up du secteur de l’e-sport (au sens large : production et retransmission d’événements, gestion de la billetterie et des droits de diffusion, solutions techniques...), mais le projet veut aussi porter la création, d’ici à 2022, d’une salle dédiée aux compétitions dans la capitale.

La loi de finance 2019 sur la table

Le débat sur le projet de budget pour 2019 a commencé à l’Assemblée nationale, et va se concentrer sur un certain nombre de points.

Marché publics : la « démat » est effective à compter du 1er octobre

C’est fait, à partir du 1er octobre. Sous l’impulsion de la directive européenne que le ministre Macron avait voulu, dès 2016, traduire par décret, mais dont l’application a été repoussée à 2018, le Plan de transformation numérique de la commande publique a révolutionné l’appel d’offre en rendant obligatoire la dématérialisation de la majorité des marchés publics dès 25 000 euros HT ‒ contre 90 000 jusqu’alors.

E-commerce : c’est « e » ou rien

Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), au premier trimestre 2018, l’e-commerce a augmenté de 13 % par rapport à la même période en 2017.

The Warehouse, incubateur de Cdiscount : pénibilité et productivité

Cdiscount inaugure un incubateur à Canéjan au sud de Bordeaux, pile à l’occasion de ses vingt ans.
Alexandre Prot, cocréateur de Qonto.© Cyril Cavalié

Qonto, la banque des professionnels

La Banque de France vient d’accorder à la néobanque Qonto le statut d’établissement de paiement

Frais bancaires, vraies marges

Les « incidents de paiement » font les choux gras des banques

Un Mooc de financement au féminin

Des Elles pour financer son entreprise annonce par clin d’œil le Mooc lancé par la Fondation Entreprendre.

Une en vente

Je suis lassé par les découvreurs d’évidence

Certains « collègues » de l’enseignement supérieur, surdoués de la futurologie, étalent de véritables monceaux de poncifs.

Personnel de santé : 6 milliards à saupoudrer

Ll’annonce d’une telle enveloppe pourrait bien être perçue comme une espèce d’aumône par les intéressé.es.

Tribune libre/Un économiste voudrait jeter Renault avec l’eau du coronavirus

Ce n’est pas une entreprise particulièrement engagée dans les missions stratégiques de la France, au sens régalien, qui relèvent de la compétence du seul État.

Les règlements de comptes vont commencer

Fallait-il vraiment se confiner à ce point ? Dimanche, le président de la République contaminée parlera sans doute de « la fin de notre épreuve, mais la prudence nous oblige à rester encore prudents », de la « sagesse de ce peuple qui, par sa discipline, a vaincu ce virus vénéneux » et « il est temps de retrousser nos manches » (dans cet ordre ou un autre).

Michel Vaujour : une femme l’a fait rebondir

Ce qui devient riche, c’est la lecture de l’énorme livre que le « braqueur français » publie chez XO Éditions en septembre 2018. Cette fois, on écoute la « voix » du personnage.

Nathalie Woog : le MICE à échelle américaine

La réussite de la soirée la bombarde responsable de l’événementiel au sein de la direction de la communication du groupe. Nathalie Woog s’« éclate ».

L’enfer français que nous envient les ¾ de l’humanité

Nous avons des faiblesses, des retards, des pesanteurs… Mais si nous apprenions à ne pas confondre l’enfer avec ce qui représente un paradis pour 3/4 de l’humanité, peut-être qu’on serait un peu plus heureux.

Bonne mauvaise nouvelle : l’économie va chuter, mais moins que prévu

Dans son point de conjoncture du 27 mai, l’institut d’études statistiques tablait sur une chute du PIB français de 20 % au second trimestre 2020, après une baisse de 5,3 % au premier.

L’urgente nécessité de se projeter dans de nouvelles formes de travail

Ce changement n’est évidemment pas attendu par tous avec la même intensité. Il n’en reste toutefois que les grandes (r)évolutions sont souvent, d’abord, la priorité de quelques-uns.

LES + LUS

À l’heure de la crise, les interprètes dans la tourmente

Une des pistes majeures pour sortir de la crise : le rattachement des interprètes indépendant.es à l’événementiel. Dans ce cas, ils/elles pourraient bénéficier du dispositif de chômage partiel et d’aides prolongées.

Dans le noir ? contre son assureur : un procès emblématique

Le restaurant parisien où des employés non ou malvoyants servent des clients plongés dans le noir absolu, présent dans le monde entier, est menacé de disparition malgré un contrat d’assurance qui stipule les cas d’épidémie !

La relance de l’économie ? Une « course contre la montre », estime Geoffroy...

« L’argent est bien allé là où il fallait qu’il aille ». Les prêts ont évité des faillites, au point d’aboutir à un étonnant paradoxe : « Le nombre de faillites au mois de mai 2020 se révèle inférieur au nombre de faillites au mois de mai 2019 », a souligné Geoffroy Roux de Bézieux.
X