Air France Bluebiz

Jeremy Rifkin : la troisième révolution industrielle sera 100 % renouvelable

Afin de faire tourner ce nouveau monde du renouvelable, le numérique constitue pour le New Deal vert un moteur d’un maillage numérique menant à la rationalisation de l’énergie.

Animaux en entreprises : on a tout à y gagner !

« Un chien fait naître un sourire inédit dans l’entreprise, c’est un pacificateur qui réchauffe le climat social, un stabilisateur d’humeur. »

Coworking : Les moyens de mailler tout le territoire

Soutien financier ? C’est le leitmotiv. La quête d’un modèle économique, sempiternelle étape épineuse pour ces tiers-lieux. Transition de société, lien social, les mots claquent, mais si l’on ne parvient pas à « joindre les deux bouts »… Monsieur le Ministre ?

« Japonisation » rampante ou fantasme économique ?

« La japonisation se traduit par des taux d’intérêts structurellement très bas : le Japon a été le premier pays confronté à cette situation, avec le Zero Interest Rate Policy – ZIRP –, dès 2001, des assouplissements quantitatifs de la part de sa banque centrale, ce qui était assez innovant, relève de son côté William De Vijlder, directeur de la recherche économique du groupe BNP Paribas.

Le marketing sensoriel à la rescousse de l’expérience en magasin

Pour choisir un parfum emblématique d’une marque, « tout part d’un brief marketing que nous traduisons ensuite en brief de parfum où chaque note doit rappeler un aspect des valeurs de la marque », révèle Yohann Lavialle.

12 ans après la crise financière : des changements positifs à effet anesthésiant…

Les remèdes se révéleront-ils plus dangereux que les maux qu’ils doivent soigner ? « La surréglementation a tendance à rendre myope et à freiner l’activité, hésite Philippe Crevel.

Vers la Lune et au-delà

Malgré les promesses, les spécialistes sont pessimistes. Le Science and Technology Policy Institute souligne que « même sans contraintes budgétaires, une mission orbitale pour Mars en 2033 n’est nullement programmable de manière réaliste dans le plan actuel de la NASA ».

La France dans le monde : 7e PIB, championne du pessimisme, et pourtant…

Oui, il faut relativiser la toute-puissance du PIB « pensé comme ultime mesure de la performance économique », martèle Hugues Poissonnier. Qui prône de se tourner « vers d’autres indicateurs comme le bonheur intérieur brut » !

Alerte à la LED lumière bleue !

En 2010, l’Anses avait déjà rendu une expertise d’alarme : en validant le résultat d’études qui montraient la perturbation des rythmes biologiques causée par la lumière bleue des LED lors d’une exposition avant le coucher ou pendant la nuit, l’Agence avait recommandé un éclairage domestique réglementé, limité aux groupes de risques 0 et 1.

Le dernier défi de Poutine

« Dans son discours du nouvel an, il a insisté sur les sujets économiques et sociaux qui ternissent actuellement sa popularité. L’âge de la retraite a même été repoussé une première fois de six mois pour cette année, observe l’économiste de chez Coface. Mais ces manques demeurent inégalement répartis sur le territoire. »

Des hypermarchés en pleine mutation

En France, les centres commerciaux restent encore essentiellement des lieux d’achat. L’idée directrice : en faire à terme des lieux ouverts vers l’extérieur, par l’offre et l’animation et l’esthétique, « notamment via une architecture qui s’imbrique davantage dans la ville, au lieu de la dénaturer », préconise Olivier Fouqueré, directeur-fondateur d’Emprixia, société d’études marketing spécialisée dans l’analyse des territoires commerciaux.

Circuits courts et courts-circuits

L’IA et les véhicules autonomes électriques, ont également été essentiels pour arriver à mettre en place une distribution adaptée à cette nouvelle production. Car parmi les exigences du bio figure en bonne place l’idée de manger saisonnier et local – ce qui a demandé de maîtriser de bout en bout des concepts comme le circuit court.

Le biologique, nouvelle logique industrielle

Après plus d’un an de conception, la start-up Madame Pee (Nathalie des Isnards) a créé un urinoir utilisable par la gente féminine.

Territoires bio : qui produit, qui consomme ?

La France du bio consacre désormais plus de 2 milliards d’hectares à l’agriculture biologique et quatre de ses régions rassemblent 60 % des exploitations bio. Voyage hexagonal de par les champs désengraissés.

La révolution du bio en France

La France revendique 5 % d’achats alimentaires réputés biologiques, ce qui est déjà considérable. Le bio, une (grande ?) révolution agricole en France ? Une promesse apparemment difficile à ne pas tenir…

Ces start-up qui s’engagent pour un monde meilleur

Janvier 2018, Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’Innovation auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire, inaugure ce fameux French Impact. Un accélérateur d’entreprises innovantes et respectueuses des critères ESS (Économie sociale et solidaire), organisé en association loi 1901.

Ces orateurs qui subjugent les publics

 Le vrai speaker répond à quatre exigences, explique ce théoricien du discours utile : il est un ou une expert/e dans son domaine. Il/elle est passionné/e par son sujet, fût-il étranger à son métier, comme c’est parfois le cas pour moi. Il/elle répond à une demande bien identifiée des entreprises ou des associations, souvent suscitée par les speaker’s bureau. Enfin le conférencier professionnel sait se faire rétribuer à la hauteur de sa prestation, il/elle répond à un marché solvable.

La France, 3e rang des surfaces bio

Le marché du bio français pèse aujourd’hui près de 10 milliards d’euros, la nouvelle génération est celle du passage à l’acte et le gouvernement a lancé un ambitieux plan pour 2022.

Pacte : un pack à impacts prudents

Le « Pacte », ce Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises signé Édouard Philippe et porté par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, fut définitivement adopté par l’Assemblée nationale le 11 avril et le Conseil constitutionnel en a validé la constitutionnalité le 16 mai. Voici ses dispositions clés. Et les critiques qu’il suscite.

IA vertigineuses…

Avant qu’elle ne se produise, je n’y croyais pas, moi, à la singularité. L’intelligence artificielle reste créée par l’homme, se conduit selon des règles spécifiées par l’homme… J’avais lu ce bouquin étonnant en 2019, L’intelligence artificielle n’existe pas, écrit par un certain Julia, le Français de la Silicon Valley qui ne parlait que d’« intelligence augmentée ».

Une en vente

L’IA transforme les métiers de l’entreprise

L’IA va donc modifier en profondeur le contour des métiers pour laisser place à de la création de valeur qui viendra structurellement augmenter la croissance des entreprises...

Fréquences 5G : une politique d’attribution qui souligne l’exception française ?

Plusieurs dizaines d’expérimentations ont été lancées depuis début 2018 sur cette bande de fréquence 3,5 GHz (dite « bande cœur »), pour mener de multiples tests techniques grandeur nature, mais aussi l’évaluation de cas d’usages autour de la mobilité connectée, de la télémédecine, de la ville intelligente ou encore de l’industrie du futur.

La signature électronique en pleine crise d’adolescence

Certaines « mauvaises » décisions sont le fruit d’une incompréhension grossière de la signature électronique, rejetée au motif qu’elle ne dispose pas de présomption de fiabilité.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Nathalie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Voilà c’est fini…

Pour bien finir l’année et éviter un gros coup de fatigue fin décembre, je vous suggère de vous auto-féliciter. Posez-vous une simple question : qu’avez-vous réalisé de bien cette année ?

Affaire à suivre

Le principe de liberté et d’autonomie qui préside au statut de l’indépendant s’est vu conservé et nous pouvons nous en réjouir.

L’expert-comptable accompagne le changement de modèle économique des entreprises !

Les indicateurs extra-financiers sont de véritables outils de pilotage, nécessaires à la performance globale de l’entité et complémentaires aux indicateurs financiers !

LES + LUS

Madskills : la singularité devenue norme ?

Tout est question de dosage. Côté recruteurs, côté candidats aussi. « Introduire une dimension trop originale dans un CV risque de générer un réflexe de dissuasion, prévient Lionel Prud’homme, directeur de l’école IGS-RH Paris.

La France des micro-entreprises : le désir de créer

« Quand on pense à se lancer, il est important de comprendre ses motivations – autonomie ? image sociale ? raison financière ? envie de se réaliser ? Il faut ensuite trouver la bonne idée, c’est-à-dire identifier un manque, un besoin à satisfaire »

Silver economy : les jeunes pousses doivent s’adapter !

Des centaines de start-up françaises misent sur l’innovation pour renforcer des liens sociaux entre les seniors et leur entourage.
X