Vite compris le 15 février

Temps de lecture estimé : 3 minutes

SénatL’IVG inscrit à la Constitution : chemin tortueux au Sénat • L’inscription de l’IVG dans la Constitution entre dans une phase délicate au Sénat, celle où la droite oscille entre ouverture et réticences. Après un large soutien à l’Assemblée nationale, le sort du projet gouvernemental dépend désormais du vote des sénateurs lors de son examen en commission des Lois. Adopteront-ils cette réforme majeure ou la rejetteront-ils, poussant ainsi à une révision du texte ? Le suspense reste entier jusqu’à l’examen en séance publique le 28 février. Le gouvernement, bien que confiant dans le soutien de la gauche et de la majorité, se heurte à l’opposition affirmée de certains sénateurs, notamment Gérard Larcher, nul autre que le président du Sénat. Malgré les divergences au sein de la droite, l’évolution des positions laisse entrevoir une issue favorable à terme, même si les débats s’annoncent houleux prochainement au Sénat.

Permis de conduire Permis de conduire : un clic et c’est parti ! • Gérald Darmanin a annoncé mercredi, la généralisation du permis de conduire dématérialisé sur tout le territoire pour les automobilistes qui le souhaitent. Cette mesure, expérimentée dans trois départements depuis mai dernier, permettra aux conducteurs de présenter leur permis via leur téléphone lors des contrôles routiers ou pour la location de véhicules. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de transformation numérique prévu par la loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur. A noter, un budget supplémentaire de 15 milliards d’euros sur cinq ans, dont une part importante dédiée au numérique. Selon le ministre de l’Intérieur, il n’y aura aucune obligation de passer au numérique, mais cette démarche s’inscrit dans une vision plus large de digitalisation des services publics, avec notamment la généralisation de la carte d’identité numérisée pour les élections municipales de 2026.

Loi EgalimLoi Egalim : absence de sanctions dans la filière bovine, selon la Cour des comptes • La Cour des comptes a pointé du doigt l’inefficacité des sanctions prévues par les lois Egalim sur le revenu des agriculteurs dans la filière bovine. Malgré les contrôles effectués par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), aucune sanction en vue jusqu’à présent, cela s’est seulement limité à des rappels à la réglementation. Pour rectifier le tir, la Cour des comptes recommande la création d’une plate-forme de signalements pour les éleveurs, afin de mieux identifier les manquements. Cette critique n’est de plus pas anodine et survient dans un contexte de tension dans le monde agricole, où les manifestations se multiplient pour dénoncer les difficultés financières des agriculteurs.

SNCFVacances sur les rails : la SNCF face à de nouvelles grèves • Alors que les vacances scolaires battent leur plein, la SNCF jongle avec le chaos en raison d’une grève des contrôleurs. En plein week-end de départ, la compagnie ferroviaire prévoit de faire circuler un TGV sur deux. Christophe Fanichet président-directeur général de la SNCF a déclaré espérer maintenir un équilibre entre les trains Ouigo et Inoui, tout en assurant des départs et retours fluides vers les stations de ski. Les voyageurs sont pour l’occasion encouragés à décaler leurs trajets, avec des offres de report jusqu’au lundi. Pourtant, malgré les efforts de la direction pour calmer les tensions, la grève reste un point de friction. Les syndicats grévistes réclament notamment la mise en œuvre d’accords antérieurs. La situation reste donc tendue, avec des prévisions incertaines pour les prochains jours, notamment en raison de possibles mouvements sociaux chez les aiguilleurs.

OTAN SénatProgression des dépenses militaires de l’Otan : 18 pays atteindront l’objectif de 2 % du PIB • Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a annoncé ce mercredi que 18 pays sur 31 atteindront cette année l’objectif de consacrer 2 % de leur PIB aux dépenses militaires. Cette déclaration intervient après les récentes attaques de Donald Trump contre les pays européens qui ne respectent pas cet engagement financier. Stoltenberg a de son côté salué cette avancée, soulignant qu’en 2014, seuls trois pays avaient atteint cet objectif. Il a cependant rappelé que certains pays membres de l’Otan doivent encore progresser dans ce domaine. Rappelons que cette demande d’augmentation des dépenses de défense, longtemps réclamée par les États-Unis, a été réitérée par Donald Trump lors d’un récent discours de campagne, provoquant alors des réactions de préoccupation de la part du président actuel Joe Biden.

crédits : shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.