AdGENCY Experts
Home Tech Regard digital

Regard digital

Entretien avec une figure clé de la transformation numérique

Vincent Champain, président de l’Observatoire du long terme

Président de l’Observatoire du long terme et cadre dirigeant, Vincent Champain partage sa vision sur le développement du digital en France.

Grégoire Sentilhes (Nextstage) et la troisième révolution industrielle

Co-fondateur et président de la société d’investissement Nextstage, mais également co-fondateur et président de Citizen Entrepreneurs ainsi que du G20 Young Entrepreneurs, Grégoire Sentilhes nous évoque sa vision de la troisième révolution industrielle (1).

Brigitte Cantaloube, CDO au sein du groupe PSA

Comment faire du digital un catalyseur d’agilité et d’innovations au sein d’un grand groupe historique ? Réponses avec Brigitte Cantaloube, qui après dix ans chez Yahoo détient désormais les rênes du numérique chez PSA.

Stéphanie Savel, présidente de WiSEED plateforme d’equity crowdfunding

Règlementations et mentalités accordent plus d’importance au crowdfunding, devenu outil nécessaire, voire essentiel des jeunes pousses en France, comme l’observe Stéphanie Savel chez WiSEED.

Marc-Arthur Gauthey, confondateur de OuiShare

Marc-Arthur Gauthey, cofondateur de OuiShare, média de l’économie du partage et de la collaboration, décrypte ce tsunami à venir dont on ne perçoit que les vaguelettes aujourd’hui.
A quand la vie en rose pour l'usager ?

Franck Gervais, directeur général de Voyages-sncf.com

Avec la meilleure audience des sites de e-commerce et une relation continuelle avec les start-up, Franck Gervais, DG de Voyages-sncf.com, a une bonne vision de l’écosystème et l’évolution du numérique en France. Rencontre.
Et pourquoi pas un jour prévoir qui va être recruté grâce aux data ?

Serge Papo, Pdg de Nomination

Serge Papo, Pdg de Nomination, raconte la révolution digitale de sa société qui commercialise des solutions de sales performance, via des signaux d’affaires sur les décideurs. Eclairant…
Internet, un lieu de luttes et d’influences plus nombreuses qu’on ne le croit…

Louis Pouzin, l’un des inventeurs du web

Pourquoi la France, qui avait lancé dès le début des années 70 un réseau similaire, s’est-elle fait avaler par les Etats-Unis ? Quel pourrait être l’avenir de la Toile ? Réponse de Louis Pouzin, l’un des nombreux pères de la Toile.
Des barbares qui bâtissent… On aura tout vu…

Antoine Brachet, fondateur des “100 Barbares”

Ce responsable du développement de Netvibes (groupe Dassault Systèmes) est à l’initiative des "100 Barbares", groupe citoyen qui veut changer le monde. Avec Internet, les réseaux sociaux et l'industrie du logiciel, ces individus de 30-45 ans comptent bien bousculer le système...

Stéphanie Delestre, présidente & cofondatrice de Qapa

Stéphanie Delestre veut combattre le chômage avec les données et ringardise Pôle emploi. C’est d’ailleurs lorsqu’elle en a poussé la porte que l’idée de sa Start up a germé.

Alice Zagury, Pdg et co-fondatrice de l’accélérateur TheFamily

Après avoir dirigé Le Camping, cette fonceuse de 31 ans, qui dirige l'accélérateur de start-up TheFamily, ignore la langue de bois sur le numérique. La preuve.
« Cette révolution majeure n’a pas ini de transformer nos vies, plaçant toujours plus les consommateurs dans une dynamique d’action »

Frédéric Mazella, fondateur de Blablacar

Frédéric Mazzella a appris à ses dépens que le chemin de la start-up était semé d’embûches. Le dirigeant de Blablacar, leader mondial du covoiturage, n'en reste pas moins optimiste. Entretien sans blabla.
Et si tout venait du Massif Central ?

Gilles Babinet : « L’innovation, une projection dans l’incertain »

Le serial entrepreneur, « Digital Champion » auprès de la Commissaire européenne chargée du Numérique, dresse un portrait sans concession de la France numérique, conscient de ses forces, mais aussi de ses bugs…

Une en vente

Next 40 : qu’avez-vous fait de la rentabilité et de l’entrepreneuriat en région ?

En outre, ce critère porte également en lui un effet pervers que l’on ne peut ignorer : sur les 40 entreprises sélectionnées, 35 sont encore et toujours parisiennes ! Et la raison est simple : en Île-de-France (qui concentre actuellement près de 70 % des investissements en valeur) l’accès aux fonds d’investissement et autres business angels est actuellement bien plus aisé pour ces start-up que pour leurs homologues en région.

L’ère de Babel de l’âge numérique

Les prescripteurs ont changé de camp. Les célébrités anciennes, les lumières, autrefois éminemment respectées les Einstein, Freud… ont laissé la place à des people d’un jour. L’histoire est pulvérisée, la science reléguée aux faits divers.

5G en France : un cahier des charges trop ambitieux ?

À l’automne 2019, l’Arcep, l’Autorité de régulation du marché des télécoms en France, conduira la procédure d’attribution des fréquences 5G pour la bande 3,4 GHz-3,6 GHz, qui constitue le cœur de la nouvelle technologie mobile.

Caroline Abram, opticienne et madone des lunettes qui embellissent

Sa marque d'optique est devenue une légende. Tout sourit aujourd’hui à Caroline Abram qui s’était crue condamnée à vendre des montures industrielles enfermée dans une boutique. Puis long tunnel où elle enfile des perles au Sénégal. Dix ans d’artisanat besogneux en appartement avant qu’Opra Winfrey ne chausse l’une de ses montures. Sa success story de rebond est une suite d’enchaînements gagnés. Admiration.

Sophie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric et de Marie & Marie, lauréate des re.start...

Sur la scène du Grand Rex, le 20 septembre, les re.start awards* à grand spectacle ont magnifiquement « dramaturgé » ce qu’ÉcoRéseau Business a « inventé » dès 2013 : la culture du rebond. L’idée très anglo-américaine qu’un échec n’est ni honteux ni rédhibitoire, simplement la chance pour un(e) entrepreneur(e) invétéré(e) de « rebondir » plus haut. Parmi 20 autres nommés, ce fut le cas de Sophie Lebas-Vautier, créatrice de Good Fabric et de Marie & Marie : des entreprises plutôt coton.

Pierre Pelouzet, le médiateur des entreprises

Un nominé particulier puisque tout entier tremplin de rebond et non « rebondisseur ». Mais le médiateur des entreprises sait que l’intervention « républicaine » bénévole de son entité est en soi un rebond pour l’entreprise qui en appelle à lui.

Réussir sa levée de fonds

Les dirigeants peuvent solliciter les « business angels », les fonds d’investissement (amorçage, capital-risque, développement) ou le « corporate venture » pour trouver des capitaux mais obtiennent parfois bien plus au gré des rencontres et enrichissent leur projet : une expertise, des débouchés commerciaux… Il est préférable d’avoir un bon ressenti avec l’investisseur car il faudra lui rendre des comptes régulièrement.

Vous perdez votre temps en réunion. Est-ce de votre faute ?

Mettons du jeu pour inciter à faire mieux. Lors d’un séminaire au vert, les participants avaient du mal à revenir en salle de réunion en temps et en heure. Chaque retardataire devait réaliser 10 pompes avant de s’asseoir. Et faire des pompes avec un smartphone, c’est super compliqué. Je ne vous conseille pas d’essayer…

Travailler avec plaisir pour travailler mieux !

Faire bouger les lignes en faisant rimer qualité de vie au travail et Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est possible. Un engagement au quotidien pour Juste à temps afin de contribuer à une croissance durable.

LES + LUS

L’euro, ami ou ennemi des entreprises ?

« l’euro a d’abord été institué, rappelons-le, dans un seul objectif : parachever le marché unique en facilitant plus encore le commerce entre pays européens. Via la baisse drastique des coûts de transaction propres aux opérations de change. Une mission pleinement remplie par la monnaie unique ! Car depuis vingt ans, s’en est fini des fluctuations erratiques des taux de change entre les nombreuses monnaies de l’Union européenne »

Régions : qui recrute le plus ?

Alors que les intentions de recrutement des employeurs progressent de 14,8 % en 2019 (347 000 de plus), la recherche de nouveaux talents reste un défi.

Comment l’on recrute dans le monde 3.0

Encore une fois Leonardo da Vinci ! C’est lui qui aurait conçu et rédigé le premier CV. Cinq cents ans plus tard, le/la candidat/e a affaire parfois à de curieux recruteurs et son CV est en ligne.
X