crypto-actif

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Plus de 10 % des Français possèdent un portefeuille dans lequel ils déposent leur crypto-actifs. Mais peuvent-ils vraiment payer avec ? Éclairage avec Nadia Domec, fondatrice de PayInnov.

Quand Satoshi Nakamoto crée le bitcoin, il le fit avec l’idée que sa monnaie pourrait s’échanger sans intermédiaire, ni contrôle institutionnel. Un jeton du peuple, pour le peuple. Problème ? Aujourd’hui, elle est utilisée avant tout pour son aspect spéculatif, loin de son utilité première : payer.   

Ce constat, Nadia Domec le regrette : « Il y a des gens qui ont les poches pleines de cryptos, et c’est bien dommage que cela ne se traduise pas chez les commerçants », déplore-t-elle. Alors, la fondatrice de PayInnov entend bien faciliter le paiement en cryptomonnaie dans une multitude de points de vente.

La solution qui manquait à l’écosystème

L’intérêt de la solution PayInnov, c’est qu’elle met au même niveau le paiement en crypto que celui en monnaie classique. Le commerçant choisit lui-même les cryptos qu’il souhaite pouvoir échanger et dispose d’un dash board dans lequel il inscrit tout ce qu’il doit déclarer. « La démarche est aussi simple que n’importe quel autre type de transaction », appuie Nadia Domec.

Côté client, c’est tout aussi simple. PayInnov travaille avec tous les plus grands exchanges comme Binance, CoinBase, CoinHouse. Le paiement a donc lieu très simplement via un QR Code envoyé par PayInnov à usage unique.

Prenons l’exemple de l’Ethereum, la deuxième cryptomonnaie la plus plébiscitée du monde. Payer avec ce jeton ne prend pas plus de temps que l’option sans contact d’une carte bancaire. « On vit dans un monde où le maître-mot, c’est l’instantanéité. Alors il faut s’adapter », assume Nadia Domec.

Pour le bitcoin en revanche, la blockchain est plus lente. Il ne faudra pas trop se presser pendant le processus d’environ 30 secondes. Peut-être alors, la « crypto reine » pourrait devenir le moyen de paiement des biens un peu plus onéreux. Utilisée dans des magasins de luxe par exemple, où l’on propose volontiers un café ou même une coupe de champagne aux clients pour les faire patienter.

Et niveau compta ?

Une fois le paiement passé, vient la question de la gestion de cet actif pour les commerçants. PayInnov prévoit un système de conversion en euro pour ceux qui le souhaitent. Mais certains pourraient aussi avoir l’envie de spéculer.

Nadia Domec, CEO de PayInnov et membre du conseil des groupes de travail sur l’e-euro.

« Aujourd’hui, le paiement en crypto représente moins de 10 % du chiffre d’affaires des boutiques physiques. Certains ont assez de volume d’affaires à côté pour ne pas avoir à convertir leur crypto en euros et payer leurs charges avec. On a pensé à ceux-là aussi », affirme Nadia Domec.

Alors niveau compta, avec PayInnov on évite le casse-tête. Tous les jours, il est possible de générer un dossier d’écriture comptable crypto que l’on injecte directement au reste de la comptabilité. Au bilan, le crypto-actif est alors valorisé au jour de transaction et entre ainsi dans le chiffre d’affaires de la boîte. Pas plus compliqué !

Une mission ? Démocratiser

On en a maintenant la certitude. Des solutions pour faciliter les paiements en crypto existent bel et bien. Elles sont instinctives, rapides, et ne demandent pas d’efforts supplémentaires en comptabilité. L’autoroute semble ouverte, mais Nadia Domec rappelle à quels murs se heurte cette pratique.

« Les gens pensent qu’il ne s’agit que de blanchiment d’argent ou de terrorisme, mais rien n’est plus transparent que la cryptomonnaie. En comparaison, un billet classique personne ne sait dans quelles mains il est passé », fustige-t-elle avant de poursuivre : « Un bitcoin, lui, tout son parcours est tracé et consultable ».

La fondatrice encourage aussi les commerçants à s’intéresser dans un premier temps aux stablecoins. Soit des crypto-actifs adossés au dollar américain ou à une autre monnaie institutionnelle et dont les fluctuations restent contrôlées. Un bon moyen de se mettre le pied à l’étrier pour comprendre l’univers crypto, sans risques majeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.