Les Français prêts à (se) recycler ? Oui, mais…

Sous l’effet de la pression de la transition environnementale et de la pandémie, de nouveaux modes de vie naissent: on achète plus volontiers de l’occasion, on met en vente ce dont on ne veut plus, on répare et on reconditionne. L’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation) a plongé en 2019 dans l’opinion hexagonale à la recherche du déclic recyclage et de l’économie circulaire. Résultat : oui aux nouveaux comportements, mais des freins persistent qui ralentissent le bon geste. Trier, c’est presque un réflexe pour 59 % du panel. Mais : manquent les dispositifs de collecte. Pour un tiers des sondés, où sont les réceptacles à déchets végétaux, à encombrants, à films et sacs plastiques ? Acheter « en vrac » ? Oui. Mais : 60 % ne trouvent pas « leur » marque en vrac. Louer comme un service plutôt qu’acheter ? Oui pour 80 % ! Mais : 16 % seulement louent un objet hors le divertissement.

Plongée dans cette France de la « récup », amorce d’une économie plus circulaire…

Olivier Magnan

 

Au Sommaire du dossier 

1. Recyclage, responsabilisation à tous les étages

2. Conscience écologique intégrée : ces entreprises qui surfent sur la vague !

3. Des déchets sur nos territoires 

4. L’ère de la régénération

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.