L’intelligence émotionnelle

Attention, ouvrage terriblement instructif et pratique, pour mieux comprendre et convaincre les autres, en entreprise ou dans toute autre situation. Le QI d’une personne n’est pas suffisant pour définir son intelligence car il néglige une part essentielle du comportement humain : les réactions émotionnelles. Cette autre forme d’intelligence est la capacité à percevoir, maîtriser et exprimer ses sentiments et ses émotions ainsi que ceux d’autrui. Elle influe sur notre self-control, notre motivation, notre intégrité, mais aussi sur nos relations avec les autres : elle permet de mieux communiquer et analyser notre entourage social ou professionnel. Pour Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle est le meilleur prédicteur de succès et de réussite. En apprenant à accepter nos ressentis, nous développons nos compétences et nos aptitudes…

«L’intelligence émotionnelle : analyser et contrôler ses sentiments et ses émotions, et ceux des autres», de Daniel Goleman, éd. J’ai lu, 2014.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici