La parole est un sport de combat de Bertrand Périer

Bertrand Périer, avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, enseigne l’art oratoire à Sciences Po et HEC, prépare les élèves de l’université Paris 8 au concours Eloquentia qui désigne le meilleur orateur de la Seine-Saint-Denis, et cela s’entend. Son récent passage dans l’émission Quotidien sur TMC, pour présenter cet ouvrage, a marqué les esprits. Pourtant, il n’a pas pris la parole pendant longtemps, ayant même un rapport de méfiance avec l’oralité. Il a finalement compris par l’expérience, dans les concours d’entrée aux grandes écoles, dans les cours de justice, les concours d’éloquence, puis en tant qu’enseignant d’art oratoire, à quel point la parole était une arme, une force, qu’il ne fallait jamais sous-estimer. Il a aujourd’hui l’impression d’avoir perdu des années et met donc un point d’honneur à transmettre l’art de bien parler aux jeunes pour qu’ils se libèrent des déterminismes sociaux. Les mots pour s’émanciper et refuser l’aliénation. Tout le monde a le droit à la parole. Mais bien parler suppose un entraînement, des techniques pour être à l’aise en public, pour structurer un discours, le délivrer avec aisance, convaincre en toutes circonstances. Les conseils qu’il délivre dans ce livre nourrissent la parole et l’esprit du lecteur, qui en ressortira grandi et mieux armé.

« La parole est un sport de combat », de Bertrand Périer, éd. JC Lattès, 2017.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici