« La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben

Les citadins regardent les essences comme des “robots biologiques” conçus pour produire de l’oxygène et du bois. Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement “Bois Wide Web”. La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l’ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature. Très novateur dans l’approche, ce livre a de quoi nous étonner et nous faire adopter un autre regard sur les arbres qui nous entourent.

« La vie secrète des arbres », de Peter Wohlleben, éd. Les Arènes, 2017.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici