Les Sept Péchés capitaux, Pina Bausch

Chaque venue du Tanztheater Wuppertal à Paris est un événement. En 2020, la troupe redonne vie à l’une des plus anciennes créations de Pina Bausch, un diptyque créé en 1976 à partir d’œuvres de Bertolt Brecht sur les musiques de Kurt Weill. Tout d’abord le ballet chanté Les Sept Péchés capitaux, puis N’ayez crainte, mélange d’extraits variés tirés de L’Opéra de quat’sous et Mahagonny. La danse-théâtre, concept explosif de gestes et de textes qu’elle a porté au plus haut niveau, continue de captiver et bouleverser le public.

Du 14 au 29 mars au théâtre du Châtelet

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.