La Force du Destin

C’est en ambassadeur de son pays que Verdi fut accueilli à Saint-Petersbourg où fut créé son fameux Forza del Destino. Aucun doute, l’ouvrage est devenu l’un des plus célèbres du répertoire, malgré un livret aussi absurde qu’invraisemblable, mais qui offre pourtant au compositeur la matière à une création musicale riche, contrastée et variée. Une fresque gigantesque pleine de coups de théâtre, bien ancrée dans son époque, au début des années 1860, quand Verdi commençait à s’engager politiquement ! Un casting magnifique, dominé par la Leonora d’Anja Harteros, en alternance avec Elena Stikhina. Rarement l’opus, grâce aussi à la mise en scène de Jean-Claude Auvray, remise au goût du jour par Stephen Taylor, n’a aussi bien incarné ce lieu où les rêves se brisent contre le mur de la réalité, mais d’où s’élève un fragile chant d’espoir. En un mot comme en cent : en coproduction avec le Liceu de Barcelone, voilà une Force du Destin d’une beauté envoûtante !

Du 6 juin au 9 juillet à la Bastille.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.