La Flûte enchantée à la Bastille

Le dernier opéra de Mozart sera entendu soit comme un merveilleux conte pour enfants, soit comme la plus ardente méditation sur l’existence humaine. Et puis, c’est un ouvrage de référence pour les francs-maçons : une belle histoire féerique pour certains, certes, mais le sujet de l’opéra est aussi l’éducation de l’être humain à accéder à une moralité plus élevée en acquérant sagesse, amour et bonté. Sans oublier l’aboutissement de l’égalité entre la femme et l’homme. Les obstacles qui doivent être surmontés sont le prix à payer pour accéder à la connaissance et à l’amour. Toute une dimension sociale et maçonnique, donc, derrière ce chef-d’œuvre de Mozart ! Sans aucun doute l’un des plus beaux spectacles de la saison, à l’opéra Bastille. Toujours les mêmes ficelles de mise en scène de la part du génial Robert Carsen, mais, honnêtement, difficile de ne pas rester bouche bée. Un casting de rêve, dominé par le Papageno de Florian Sampey et la Reine de la Nuit de la jeune soprano belge Julie Devos.
Opéra Bastille, jusqu’au 15 juin

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.