Le Cas Richard Jewell, Clint Eastwood

Après une trilogie consacrée à l’héroïsme américain puis son retour devant la caméra avec La Mule, Clint Eastwood revient au film patriotique sous haute tension avec Le Cas Richard Jewell. En 1996, ce petit agent de surveillance, chargée de la sécurité aux JO d’Atlanta, se trouve être le premier à donner l’alerte à la bombe. Rapidement suspecté de terrorisme, le héros anonyme devient l’homme le plus détesté des États-Unis. Dans les rouages de la justice et du tribunal médiatique, cette histoire vraie semble terriblement actuelle. À bientôt 90 ans, Clint est toujours aussi fringant !

Sortie le 19 février

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.