Le chômage dans une France qui recrute

Tous les scénarios sont sur la table. Des plutôt optimistes aux carrément catastrophistes. Le devenir de la pandémie est à ce point indiscernable que l’on est fondé à tabler sur une reprise vigoureuse – donc capable d’enrayer un taux de chômage généralement estimé à 10,9 % au premier semestre 2021, soit proche de celui de l’OFCE (10,6 %) – ou moyenne, voire faible ! « Dans un scénario à 4 % de croissance, le plus probable selon Patrick Artus, directeur de la recherche Natixis, qui n’est pas le plus décrié des prévisionnistes, le chômage va probablement grimper à 12 %. » Et dépasser les fameux 5 millions de chômeurs « A, B, C » de 1,5 million fin 2021.

D’un institut à l’autre, les prévisions de destructions d’emploi sont à ce point divergentes qu’elles se révèlent de peu d’utilité. Quand l’Observatoire français des conjonctures économiques évoque 790 000 emplois détruits en 2020, la Banque de France les estime à 740 000, avec une perspective de 45 000 créations en 2021. Quant au gouvernement, il semble sur un nuage : 800 000 emplois détruits en 2020, mais 400 000 créations cette année ! Or ce pays au chômage recrute et ne trouve pas les profils voulus… D’aucuns pointent du doigt Pôle emploi, décidément mal organisé pour orienter et former. Un document de travail de Futuribles international affirme que « la main-d’œuvre inactive n’est pas réorientée efficacement vers les entreprises les plus en demande ». Autrement dit, un actif sans emploi, dans une société idéalement lissée, devrait se former vite et bien pour courir sus à un nouvel emploi en demande. Pour y parvenir, il faut changer de modèle, ce que décrit depuis longtemps l’économiste Philippe Aghion qui copublie chez Point d’Orgue, une maison d’édition créée par le député LREM Bruno Bonnell, Les transformations du travail, préfacé par… Emmanuel Macron. Peut-être le Président, s’il est réélu, devrait-il passer à la postface…

Olivier Magnan

Au Sommaire du dossier 

1. S’y retrouver dans le labyrinthe du chômage

2. Recrutements et emploi, des secteurs qui en veulent 

3. Loi Avenir professionnel : des (trans)formations pas toujours abouties 

4. Régions & territoires : leurs emplois

5. La vague du chômage déferle sur la planète

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.