Baisse de productivité ? La faute aux élections…

Si le monde de la finance attend fébrilement le résultat des grandes élections, les entreprises, elles, souffrent souvent d’une baisse de la productivité. C’est en tout cas le point de vue que partagent 200 DAF interrogés par Robert Half, cabinet de conseil en recrutement spécialisé. Selon cette récente étude, 37% des DAF ayant répondu soulignent une augmentation des bavardages et autres rumeurs dans l’entreprise. En parallèle, 33% soulignent une baisse de la productivité dans les jours qui précèdent et suivent les votes tandis que 20% constatent une hausse des désaccords sur le lieu de travail. Cela dit, les DAF des petites entreprises observent moins le phénomène avec « une augmentation des bavardages et autres rumeurs » plus faible que dans les PME ETI ou les grands groupes : 25% vs 42%. Et bien évidemment, le secteur public n’est pas épargné, les bavardages et rumeurs connaissent une recrudescence beaucoup plus forte dans le secteur privé avec un écart de 11,5 points. Premiers impactés, premiers à « ragoter »?

Source : Robert Half

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici