Networking 2.0 : LinkedIn, mais… les autres aussi !

Les outils numériques abondent pour faciliter la croissance de votre réseau. Petite tournée entre les « apps » conçues pour de nouvelles rencontres – professionnelles ! – et celles qui se proposent d’optimiser votre participation à des événements. Au-delà de l’incontournable LinkedIn, ces réseaux de poche pourraient bien se montrer déterminants pour vous brancher sur vos vrais partenaires.

Une multitude d’outils et de plates-formes ont été développés, tous et toutes dans l’idée de faciliter des échanges. Ces « apps » se montrent souvent les compléments parfaits à des activités de réseautage plus « classiques » (mais toujours efficaces) : rejoindre un club ou un réseau d’entrepreneurs. Où apparaître ? Souvent, partout, en tout cas chez les ténors du réseautage. Pour les autres, c’est selon affinités et centres d’intérêt. Or bon nombre de plates-formes hors le trio Facebook-LinkedIn-Viadéo restent méconnues. Adoptez-les.

1. LinkedIn, l’indispensable

La plate-forme est devenue la référence en la matière. De la même façon que tout le monde, à une époque, devait « être sur » Facebook, tout professionnel (et toute entreprise), aujourd’hui, se doit d’exister sur LinkedIn. Le fonctionnement, similaire à un réseau social, est familier, et la plate-forme présente, par rapport aux autres applications présentées, un avantage certain : c’est aussi l’une des rares via laquelle travailler sa réputation activement par la publication de posts, d’articles, etc.

2. Eventbrite, pour trouver où aller

Vous cherchez des soirées ou événements où nouer d’intéressantes rencontres ? Ne cherchez pas plus loin qu’Eventbrite. Le réseau est conçu pour vous aider à trouver votre aiguille dans la botte de foin. La popularité de la plate-forme à nom de dentifrice assure que vous piquerez toujours une large sélection d’événements intéressants.

3. Shapr, des contacts quotidiens

Lancée par des Français, Shapr présentait à l’époque un concept novateur, baser son application de rencontre professionnelle sur les mêmes principes qu’une application de rencontre classique. En fonction des critères recherchés, l’appli ne présente au maximum qu’une dizaine de contacts pertinents par jour afin d’éviter les spams et de vous faire gagner du temps. Elle est désormais une référence presque indispensable compte tenu de sa popularité.

4. Ripple, le Shapr version américaine

Inspirés probablement par le succès de Shapr, des anciens cadres de Tinder ont lancé en début d’année 2018 Ripple, qui emprunte à la célèbre plate-forme de rencontre le principe du balayage à gauche ou à droite. Mais elle ajoute les contacts en fonction de la localisation, la création d’événements ou de groupes, le lien avec son profil Twitter et Medium… Un « plus » intéressant.

5. BumbleBizz, le dating professionnel

On retrouve derrière BumbleBizz, là encore, une ancienne de chez Tinder. Les ressemblances se montrent du coup assez nombreuses entre les deux plates-formes, d’autant que – léger désavantage – BumbleBizz n’est pas une appli indépendante mais une extension professionnelle de Bumble, un site de rencontres. Avec cet avantage, la création de profil est sécurisée par envoi de selfie.

6. MySphere, réseau de proximité

MySphere, lancé début 2018, procède d’une idée simple : et si le professionnel dont vous aviez besoin pour votre réseau était juste à côté de vous ? Grâce à la géolocalisation et à un module de ciblage, l’application recense tous les professionnels à proximité et vous alerte. De quoi réseauter même mobile.

7. LinkNow, vive la géolocalisation

L’idée de base de LinkNow, application née à Toulouse, est la même que pour MySphere : donner la possibilité de rencontrer des professionnels qui se trouvent à proximité, en se basant sur la géolocalisation. Originalité de l’appli : la définition des centres d’intérêt s’illustre sous forme de hashtags, tout comme la recherche de contacts.

8. Background, trouver le bon interlocuteur

Il est plutôt compliqué, lors de grands événements ou de salons, de savoir qui aborder dans la foule. Background (disponible uniquement sur iOS) offre une solution en informant sur les personnes dans un rayon de 100 mètres. Il est possible de filtrer la recherche et de ne contacter que des interlocuteurs/trices titulaires d’une messagerie dédiée, signature du/de la professionnel/le.

9. Remembr, pour ne plus oublier

Cette dernière application se démarque par son originalité. Elle se présente comme le premier « Network Relationship Manager (NRM) », autrement dit Remembr a pour objectif d’éliminer l’une des principales difficultés de la constitution d’un réseau : l’oubli. Son espace de notes associées à des contacts (soit nouvellement créés, soit importés de vos contacts) laisse augurer que vous n’oublierez plus une information pertinente : clients, partenaires, fournisseurs, hobbys, contexte de la rencontre…

Jean-Marie Benoist

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.