Qui ? Tehtris
Quoi ? un outil pour les entreprises afin de lutter contre les risques de cyberattaques ou autres actes malveillants.

Voilà un autre fléau propre à notre époque. La numérisation croissante de nos vies – sans oublier l’intense recours au télétravail pour lutter contre la pandémie covid –  dope mécaniquement le nombre de cyberattaques. Lesquelles ont été multipliées par quatre en 2020, selon les chiffres fournis par l’Autorité nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). En parallèle, la plate-forme Cybermalveillance.gouv.fr a recensé une hausse de fréquentation l’an passé : + 155 % ! Une menace anticipée par Tehtris, une entreprise française fondée en 2010 et spécialisée dans les solutions de cybersécurité.

Éléna Poincet

Vous ne la connaissez pas forcément. Nous non plus il y a encore peu. La discrétion de Tehtris tient peut-être à l’ancienne vie de ses cofondateur·rices : Éléna Poincet (PDG) et Laurent Oudot (directeur technique). Tous·tes les deux sont passé·es par la Direction Générale de la Sécurité Extérieure, alias « DGSE ». Aquiti Gestion, la société qui gère les fonds de la région Nouvelle-Aquitaine, ne connaissait même pas Tehtris avant sa levée de fonds record en 2020… C’est dire ! Les fondateur·rices ont créé la start-up à Pessac (Gironde).

Une nouvelle approche
En pratique, Tehtris s’appuie sur l’infrastructure XDR – Extended Detection and Response. Soit une nouvelle approche en matière de cybersécurité, et qui succède à l’EDR – Endpoint detection and response. Concrètement, grâce à l’XDR, Tehtris détient une visibilité en simultané sur les données d’un tas de canaux : les réseaux, les clouds, les points de terminaison ou applications.  Parmi les entreprises qui ont fait appel à Tehtris : des acteurs de l’industrie, de l’ingénierie et des services à travers 60 pays dans le monde ! Ainsi, avec son offre Tehtris XDR Platform, la croissance s’en retrouve dopée. L’entreprise basée en Nouvelle-Aquitaine en vient même à doubler son chiffre d’affaires tous les ans – et cela depuis 2017.

Pour Les Echos, Laurent Oudot résume l’action de son entreprise : « Un peu comme pour l’usine 4.0, nous surveillons le territoire numérique d’une entreprise à partir de capteurs intelligents. Alors qu’une solution traditionnelle fait tout dépendre de la décision humaine, notre approche consiste à automatiser les choses car le réseau se défend tout seul. »

Levée de fonds record pour le secteur
En 2020, Tehtris réalise un premier tour de table à 20 millions d’euros. Auprès d’ACE Management, CNP Assurances, Nouvelle-Aquitaine Co-Investissement (Naco) ou encore des business angels. Entre autres. Une jolie performance pour la start-up française puisque la levée de fonds figure parmi l’une des plus concluantes à l’échelle mondiale pour le secteur de la sécurité informatique. Mieux, cette année, la société cofondée par Éléna Poincet et Laurent Oudot a décroché le prix « Champion du pôle Systematic » ! Lequel récompense notamment le potentiel d’innovation, la croissance régulière ou encore l’ambition des dirigeant·es.

Pour l’heure, Tehtris compte une soixantaine de collaborateur·rices. Mais ses effectifs devraient exploser ! D’ici à trois ans, la start-up évoque déjà le recrutement de… 300 personnes ! Avec la généralisation du télétravail et la migration vers le cloud, les vulnérabilités vont s’accroître. Et par la même occasion les besoins de contenir les menaces – cyberattaques ou toutes attaques malveillantes.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.