Safetyn propose des solutions pour sécuriser les vols des pilotes et améliorer leurs performances

Qui ? Safetyn
Quoi ? des solutions pour sécuriser les vols des pilotes de l’aviation générale – avions légers, planeurs, hélicoptères.

Améliorer la sécurité en vol des pilotes professionnel·les et privé·es. Une mission de « haut vol » que s’est donnée Safetyn, une entreprise française cofondée fin 2016 par Arnaud Violland et Yves Lauriot. Une obsession derrière : « En finir avec cette acceptation sociale selon laquelle un·e pîlote peut mourir », nous confie l’un des cofondateurs, Arnaud Violland. Qui se refuse au fatalisme. Alors Safetyn propose des solutions pour sécuriser les vols des pilotes et améliorer leurs performances. La Safetyn’Box ou la Safetyn’Academy en font partie.

Arnaud Violland

À l’origine de Safetyn, un triste constat. La mortalité évolue bien trop peu à la baisse depuis les années 1950 et 1960 dans l’aviation générale, moyenne altitude – avions légers, hélicoptères, planeurs, etc. « La vitesse de réduction de la mortalité est deux fois moins rapide par rapport à l’automobile », illustre Arnaud Violland. Safetyn souhaite changer la donne. La boîte qui accompagne tous·tes les pilotes d’aviation générale. Dont « celles et ceux qui se destinent à devenir pilotes de ligne, de chasse ou d’hélicoptères », liste l’ancien de Centrale Lyon.

Au programme : Safetyn’Box et Safetyn’Academy
Nous connaissons toutes et tous les fameuses boîtes noires des avions dits commerciaux. À quelques paramètres près, Safetyn  propose sa box et l’étend à l’aviation générale. Un outil notamment conçu pour une alerte intelligente « orientée pour combler de potentielles défaillances liées à des facteurs humains comme ne pas entendre l’alarme d’un avion », précise Arnaud Violland. Et surtout, la Safetyn’ Box enregistre des data. Utiles aux pilotes lors de la phase de debriefing avec leur instructeur·rice. Bref, un moyen pour les pilotes d’analyser a posteriori leur performance lors d’un vol. Puis d’en tirer les bonnes leçons.

En parallèle se développe la Safetyn’Academy, une approche tournée vers le développement personnel. Au centre de la démarche, le facteur humain ! « Aller au-delà des procédures à appliquer » dans un univers – d’autant plus vrai pour l’aviation commerciale – « de plus en plus engagé au sein d’un processus croissant d’automatisation ». Plus que les technologies en elles-mêmes, gare à ne pas sous-estimer le rôle essentiel de la relation entre le·la pilote et ses interfaces. « S’il·elle perd pied avec ses écrans numériques, c’est à ce moment-là que le danger intervient », explique le CEO de Safetyn.

Le lancement de Top Pilots
La réalité virtuelle a – et aura – aussi un grand rôle à jouer dans la sécurisation des vols. C’est aussi un moyen de former. Fort à parier que la VR émergera dans l’aviation commerciale, avant tout tournée vers les simulateurs de vol pour la formation des pilotes. Moins cher, la réalité virtuelle a une carte à jouer : « Pas forcément sur la finesse du pilotage mais plutôt dans la prise de décision rapide des pilotes », nuance Arnaud Violland. Conscient que la VR « ne peut pas tout ».

Mais pour accélérer cette tendance de fond, Safetyn lance les premiers championnats du monde d’e-pilotage de précision, Top Pilots. Dont les phases finales se dérouleront en novembre 2021. Dès cet été, des centaines de pilotes internationaux entameront les épreuves d’entraînement et de sélection. Ils·elles se jaugeront dans le cadre de mises en situation de vols complexes, des avions légers aux jets militaires !

Au fond, Safetyn – Top Pilots en est l’exemple – vise la démocratisation et la vulgarisation du pilotage. Une ambition qui se heurte parfois à « l’attitude élitiste de certain·es pilotes » qui voudraient être toujours « moins nombeux·ses pour voler plus », regrette Arnaud Violland. Par démocratisation, Safetyn  pense aussi aux femmes. Car le biais de genre existe dans le métier – loin d’être le seul – encore trop masculin. Sur ce point, la jeune Jeanne Dessaint, 22 ans, devenue l’an passé championne de France féminine de voltige aérienne, pourrait susciter des vocations…

Safetyn

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.