Yousign a vu ses effectifs passer de 35 à 120 collaborateur·rices l’an passé.

Qui ? Yousign
Quoi ? Une signature électronique pour vos documents officiels, contrats ou devis.

Le poids croissant du numérique dans nos vies – exacerbé par la crise covid – profite à la scale-up française Yousign. Adepte de la signature électronique. Emmenée par Antoine Louiset et Luc Pallavidino, les cofondateurs, la jeune pousse née en 2013 pourra notamment s’appuyer sur sa récente levée de fonds de 30 millions d’euros pour conquérir de nouveaux marchés à destination des TPE/PME.

Luc Pallavidino et Antoine Louiset, crédit : Yousign

200 %. Voilà le degré de croissance enregistré par Yousign en 2020. Alors que pas mal d’entreprises, des grands groupes aux start-up, se sont retrouvés à l’agonie durant un an et demi, la française Yousign résonne covid-friendly ! La pandémie a dopé le télétravail et la numérisation des entreprises. Ce qui a entraîné une explosion du recours à la signature électronique. Au point qu’il a fallu recruter ! Yousign a vu ses effectifs passer de 35 à 120 collaborateur·rices l’an passé. Mieux, l’entreprise dirigée par Antoine Louiset et son acolyte – Luc Pallavidino – prévoit d’embaucher encore 150 personnes dans les 18 prochains mois.

De grandes ambitions
Concrètement, Yousign propose à ses clients la signature de tous documents – officiels, contrats, devis ou même accords de confidentialité – par voie dématérialisée. D’où le terme de « signature électronique » ! Pour l’heure, la start-up normande, basée à Caen, ne pèse pas lourd face aux géants américains DocuSign et Adobe. Mais, déjà présente en France, Italie et Allemagne, elle ne compte pas se laisser marcher dessus : « L’Europe a su mettre en place un cadre juridique protecteur avec le RGPD pour la gestion des données ou eIDAS pour les services de confiance numérique. Il est temps maintenant d’accompagner les entreprises européennes dans ce domaine pour que les données de nos entreprises puissent rester dans le giron européen », détaille l’un des cofondateurs, Luc Pallavidino.

L’ambition de Yousign s’explique notamment par un marché de la signature électronique en pleine bourre. Alors qu’il pèse déjà près de deux milliards de dollars, l’envol de ce marché devrait se poursuivre : de l’ordre d’une croissance de 25 % par an jusqu’en 2030 ! D’ici à 2024, Yousign entend équiper plus de 50 000 PME européennes…

Yousign

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.