Au sein de GEA Invest, des bonbons au parfum d’ambition

Avec Bonbonprint et OTC Concept, Paul-Luc Perez espère développer le made in France au-delà de nos frontières.

Vous connaissez sans doute les pastilles Pulmoll. Nos grands-parents ne juraient que par elles pour apaiser l’irritation de la gorge. Depuis, de la chimie pharmaceutique a coulé sous les ponts et les gorges irritées ont connu d’autres remèdes, mais la Pulmoll demeure. À la tête de GEA Invest depuis plus de quatre ans, Paul-Luc Perez, producteur des fameuses Pulmoll, a élargi sa pharmacopée. Il compte bien étendre le savoir-faire auvergnat à l’international. Il passera à la fois par Bonbonprint, OTC Concept ou encore Reservoircom, toutes trois filiales du groupe GEA Invest. Covid ou pas.

La qualité à la française. Avec Bonbonprint, une entreprise qui personnalise des boîtes de bonbons, Paul-Luc Perez vise à concilier fond et forme. D’abord parce que les bonbons fabriqués relèvent du made in France, artisanaux, et bien sûr 100 % naturels. Des bonbons à base de sucre tout de même, de sucre cuit plus précisément : « les bonbons sans sucre, tout le monde en parle, mais personne n’en achète », a ironisé Paul-Luc Perez. Sur la forme, l’entreprise s’est diversifiée. Au départ partisane des boîtes de bonbons, sont arrivées ensuite les boîtes à sucre ou à savon. Le tout jusqu’à 30 centimètres de hauteur. Quant à la matière sur laquelle imprimer, tout se révèle possible ou presque : « Le métal, le bois, le verre, et même le cuir. »

OTC, des pharmacies… aux boulangeries
Mais c’est bien grâce à OTC Concept que GEA Invest réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires. À l’origine, une distribution de pastilles Pulmoll au sein des pharmacies – 11 000 points de vente à l’heure actuelle –, puis le réseau s’est étendu bien au-delà, avec « les bureaux de tabac, les boulangeries, les supermarchés, ou même les jardineries », a listé Paul-Luc Perez, pour qui le rachat d’OTC en 2016 a constitué un véritable « challenge ».

L’idée tendait à rapprocher les réseaux de pharmacies et les réseaux hors pharmacies. Un pari en voie de réussite dans la mesure où OTC Concept se retrouve désormais présent sur 900 points de ventes hors pharmacies. Le fameux réseau Impulse.

L’avenir, entre ambition et besoin de visibilité
Les boîtes de bonbons siglées se destinent essentiellement aux entreprises qui organisent des événements ou des salons. Les particuliers – pour un mariage, un baptême, ou un anniversaire – ne représentent finalement que 10 % de la clientèle de Bonbonprint. Alors forcément, la pandémie covid-19 – tueuse d’événements pour les entreprises –, a clairement frappé de plein fouet Paul-Luc Perez et son équipe : « Pour l’événementiel, notre activité est retombée à zéro. » D’où la nécessité de faire appel aux tant convoités prêts garantis par l’État (PGE) pour affronter ce passage à vide. Puis l’activité a rebondi dès le mois de juin. L’entrepreneur pense parvenir à une progression de 40-45 % par an pour GEA Invest. « Généralement, on tourne aujourd’hui autour de 25 % par an de progression. » Il faudra alors jouer de toutes ses marques comme Saint-Ange, Fluogom, Respival ou bien API Pharma. Et surtout se donner davantage de visibilité.

Dans ce sens, la nouvelle participation au salon ISM de Cologne (Allemagne) pourrait y contribuer. C’est la plus grande foire internationale des confiseries. Et cette année encore, le savoir-faire auvergnat aura son propre stand pour tenter de s’étendre à une échelle plus large. Autre levier, s’appuyer sur Candyprint. Une marque qui se soucie de créer des masters franchises dans chaque pays, soit « un copier-coller de ce que l’on sait faire en France, notre savoir-faire et nos compétences », pour se rendre aussi visible à l’étranger. Un groupe promis à de hautes destinées donc, mais dont l’ambition requiert encore beaucoup de travail. Peu importe, Paul-Luc Perez se voit bien chez GEA Invest… « jusqu’à la retraite. » Des Pulmoll à portée de main ?

Geoffrey Wetzel

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.