Voter pour tel ou tel candidat ne signifie pas adhérer à tout

Temps de lecture estimé : 1 minute

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Oui à l’imperfection. Non à l’esthétique de la perfection qui conduit à l’abstention.

C’est vendredi. Les têtards font les fêtards et le temps est à la réflexion.

Et je m’interroge sur une certaine esthétique égocentrée de l’abstention. Voter pour tel ou tel candidat ne signifie pas adhérer à tout. Voter blanc dit que le choix n’est pas satisfaisant. S’abstenir par désintérêt n’est pas nouveau pour un quart des votants. Là n’est pas la gravité.

Mais ne pas voter à cause de la nature insatisfaisante du choix est un droit… mais aussi un arbitrage qui questionne !

Moi, mes idées, mon avis, ma quête de perfection, ma pureté à respecter et mon refus de voter à cause de l’imperfection du choix. Ne pas voter à cause de cette imperfection de l’offre place son moi comme stade suprême du choix devant nous tous. On nous doit le meilleur et si je n’ai pas l’idéal du premier tour, je me retire du jeu…

Je préfère voter pour un président moyen et décevant, trop loin des gens et des réalités du pays que pour un bulldozer maquillé en bonne copine, qui va se payer en beauté notre « liberté, égalité, fraternité ».

Oui à l’imperfection. Non à l’esthétique de la perfection qui conduit à l’abstention.

Et le lundi après l’élection, surtout, inutile de murmurer : « Si j’avais su… ! »

Journaliste-Chef de service rédactionnel. Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.