La réussite d’un « nous » prime sur le cumul des batailles des « je »

Temps de lecture estimé : 1 minute

Temps de lecture constaté 1’

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

À l’ère de l’individualisme, mon droit achève chaque jour un peu plus notre devoir.

Aujourd’hui c’est vendredi. Les raies ruent et le temps est à la réflexion.

Et entouré chaque jour par quelques manifestations à Paris, envahi par une campagne électorale essentielle et pesante, je me demande quand notre société est passée d’une organisation fondée sur les devoirs à la priorité des droits. Notre credo national se nomme la Déclaration des droits de l’homme sans trop évoquer les devoirs du citoyen.

L’esprit français est habité par l’individualité transformée en individualisme. Les contestations catégorielles crient à l’insuffisance des droits et non à l’application des devoirs. On est dans sa lutte à crier à l’injustice, à exiger réparation, à construire un monde structuré autour de ses seules et uniques questions.

Mon droit achève chaque jour un peu plus notre devoir. Le moi fait oublier le nous.

Et si nous ne venons pas d’une époque bénie et idéale, en combattant une société exigeante et pesante, nous avons moins traduit la liberté acquise en libertés collectives qu’en exigences individualistes. Or une société qui progresse se fonde sur la réussite d’un « nous », moins sur le cumul des batailles des « je ».

PS. Si je me trompe, alors vraiment tant mieux !

Journaliste-Chef de service rédactionnel. Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.