Et si c’était le propre de toute génération de s’opposer à la précédente ?

Temps de lecture estimé : 1 minute

Temps de lecture constaté 1’

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Avec cette logique selon laquelle la génération montante accuse la précédente de tous les maux.

Aujourd’hui c’est vendredi. Les ombres sombrent et le temps est à la réflexion.

Et je me demande si le mécontentement légitime de la jeune génération, en particulier en matière d’environnement – donc de la survie de nos sociétés sur terre – est une contestation exceptionnelle ou n’est pas le fruit d’une logique ancestrale.

Celle qui voit la génération montante accuser la précédente de tous les maux. Ceci n’exclut en rien la gravité de la situation écologique. Mais la médiatisation des « générations Greta » donne le sentiment d’une opposition unique dans l’histoire.

Et si c’était le propre de toute génération de s’opposer à la précédente, d’ignorer ou de minorer ce qui a été construit, de concentrer la prise de parole (et la quête de pouvoir) sur les seules dimensions négatives ?

On m’accusera de manquer d’objectivité, mais je préfère vivre notre époque que celle des générations de la première moitié du XXe siècle. Et je n’arrive pas à considérer qu’un verre ne peut être que plein ou vide. La pandémie démontre à quel point nos sociétés ont progressé en termes d’organisation, d’information, de recherche médicale, de capacité de production.

Oui, le « en même temps » est une réalité qu’on peut refuser mais qui s’impose et qui remplace bien des calmants en empêchant la passion et le militantisme absolu d’oublier les réalités, les mutations en cours et les progrès (et je sais qu’on est très loin du compte…).

Sauf que la raison est toujours très appréciée des générations qui s’en vont et très rarement de celles qui arrivent.

Formé en Sorbonne – soit la preuve vivante qu'il ne faut pas « nécessairement » passer par une école de journalisme pour exercer le métier ! Journaliste économique (entreprises, macroéconomie, management, franchise...). Friand de football et politiquement égaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.