Cette épidémie s’attaque à nos défauts !

Temps de lecture estimé : 1 minute

Marc Drillech, professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Le temps est toujours à la réflexion et je veux débuter ce retour chez ÉcoRéseau Business de manière franchement positive. Cette épidémie est une offensive antifrançaise ! Elle demande de l’unité, de la solidarité entre générations comme entre provinces, de l’écoute et du respect, un sens de la collectivité plus que de l’individualisme, une capacité à obéir et pas seulement à contester. Ce mal visait donc en priorité notre culture car on ne joue pas vraiment sur nos forces !

Mais comment devient-on grand et fort sinon en surmontant la difficulté ? Qui aurait cru que durant deux mois les Français.es râleur.euses, critiques, moqueur.euses, individualistes, désorganisé.es… tiendraient si bien ce confinement, réussissant à surmonter les mauvaises habitudes et handicaps ? Ce qui a été fait hier peut se prolonger et cette maudite covid peut avoir, aussi, des effets positifs sur nos modes de vie…

Il est trop facile de se contenter de regarder le verre à moitié vide et plus ardu de faire les efforts pour le remplir. Moi, j’ai décidé de croire que demain peut être meilleur par l’implication de chacune et chacun, parce qu’on n’a pas trouvé mieux pour bien dormir.

Bonne nuit, bonne semaine, bon retour et bonne vigilance.

Marc Drillech

Le doyen de la tribu. Ai connu la composition chaude avant de créer la 1re revue consacrée au Macintosh d'Apple (1985). Passé mon temps à créer ou reformuler des magazines, à écrire des livres et à en traduire d'autres. Ai enseigné le journalisme. Professe l'écriture inclusive à la grande fureur des tout contre. Observateur des mœurs politiques et du devenir d'un monde entré dans le grand réchauffement...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.