Nous ne terrassons pas, mais nous atténuons

Temps de lecture 0’30

Ce sont les forces et les faiblesses de la France

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

C’est vendredi. Les bulots bullent et le temps est à la réflexion.
Et cette maudite épidémie est un révélateur fort des forces et des faiblesses de la France. Solidarité, entraide, sens du social, initiatives personnelles ou dynamiques associatives, nous excellons dans l’art de l’entraide, n’en déplaise aux grincheux de toute sorte. Et quand on compare les politiques sociales des pays face à la pandémie, la France est certainement l’un des pays parmi les plus remarquables. Mais s’adapter est une chose, lutter contre le mal demande un sens marqué de la débrouille, de la résistance, de l’innovation, de la rapidité d’action, de la capacité d’adaptation des structures et des organisations. Et nous crevons littéralement de la lourdeur administrative, de la culture de la complexité, d’un centralisme étouffant et d’un blocage de l’initiative individuelle. À défaut d’être les meilleurs pour terrasser la pandémie, nous excellons pour en atténuer ses méfaits. C’est pas vraiment glorieux mais terriblement humain.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.