Ah, ces jeunes !

Temps de lecture constaté 0,35’

Même s’ils râlent, les jeunes n’ont pas la vie facile. S’en souvenir ne nuit pas.

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

C’est vendredi. Les colins se câlinent et le temps est à la réflexion… sans gants

Ces seniors qui critiquent tant ces jeunes qui ne respectent rien en baissant trop leurs masques, en traînant après 18 heures, en grognant contre ces situations insupportables (je ne parle pas des demeurés qui croient faire la révolution en jetant le masque comme si la covid était l’ennemie du peuple), devraient arrêter de jouer les moralisateurs et se mettre à leur place. Ces jeunes ont été remarquables d’autodiscipline depuis qu’ils ne sortent plus le soir, qu’ils ne dansent plus la nuit, qu’ils ne prennent plus de pots, qu’ils n’ont plus de petits boulots, qu’ils ne connaissent plus les voyages ailleurs, qu’ils étudient devant un écran de plus en plus maudit. Je sais combien la critique monte vite et s’exprime si facilement (je me connais pour tomber dans ce piège). Pourtant, il faut reconnaître avec affection que cette jeunesse n’a pas abandonné ses aînés. Elle en bave plus qu’on ne l’imagine à cette période de la vie la plus enrichissante, faites de rencontres, d’amours et d’amitiés, de découvertes et de passions. Le futur de notre société se construira par eux et nous pouvons être rassurés… Ils en ont dans le cœur !

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.