À éviter dans les dîners en famille

Temps de lecture constaté 0,30’

La chronique de Marc Drillech sous forme de petit guide des mots et expressions à bannir.

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

C’est vendredi. Les brèmes sont blêmes et le temps est aux bons sentiments. Alors six conseils utiles pour briller lors de prochaines réunions, même masqués.

  1. Placer partout l’expression « résilience » mais pas de contresens, par exemple « c’est dur la vie dans les résiliences pour les vieux » ou « le marché des résiliences secondaires est baissier ».
  2. Vous pouvez vous référer aux experts en épidémiologie, mais évitez les contre-emplois, par exemple « et pis des miologies y en a partout et ça gratte vraiment ».
  3. Plaignez les sportifs qui ne pratiquent plus en salle mais inutile de demander si les escrimeurs vont devoir encore supporter leurs masques.
  4. Vous refusez le nucléaire, alors n’expliquez pas trop que vous hésitez pour l’achat d’une maison de campagne entre trois coins sympas, Bugey, Fessenheim ou Tricastin
  5. Chaque jour apporte sa multiplicité d’effets ratés donc évitez la trilogie « du coup », « non mais lol » et « c’est ouf ».
  6. On va changer d’année alors on oublie « asap », « ça fait sens », « out of the box » et « confusant »

Promis ?

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.