Réseaux sociaux : enrichissement ou abrutissement ?

Temps de lecture constaté 0’30

Je n’ai pas la réponse…

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

C’est vendredi. Les requins scient et le temps est à la réflexion. Et je me pose vraiment (et même un peu trop ces derniers temps) une question bêtement humaine sur le bonheur et les réseaux sociaux. Une question simple, basique, pas si naïve, qui suit l’humain depuis longtemps et qui évalue le bien et de mal toute innovation.

Les réseaux sociaux se révèleront-ils l’une des plus belles conquêtes de l’humain en nous rapprochant, en abolissant les frontières du temps et des lieux, en créant des solidarités de toutes sortes… Ou comprendrons-nous avec un tragique retard que c’est une bombe à retardement qui favorise les mensonges, les violences, les provocations, la multiplication des boucs émissaires, un grandiose stimulant pour ce que l’humain produit de pire, les « forts avec les faibles et les faibles avec les forts »…

Si pour chaque opinion qui sort de la neutralité il faut se confronter à des insultes, des condamnations publiques, des menaces de morts quel est le réel progrès ? Et en même temps (oui, je sais…) quel plaisir que ces communautés, ses partages de passions, ses retrouvailles.

Enrichissement ou abrutissement ?

Créateur de liens ou briseur de relations ?

Je vous laisse écrire la suite.

Je n’ai pas la réponse, je n’ai que la question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.