Apprendre à penser à soi à travers l’autre

Temps de lecture constaté 0,30’

Beau défi !

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Aujourd’hui, c’est vendredi. L’ombre est sombre et le temps est à la réflexion. Comment aborder la question du masque autrement que par son caractère répressif, insupportable, obligatoire pour tous.

Ce que l’épidémie a de tragique, c’est qu’elle oblige à nous confronter au double sens de « se protéger ».

Et ces bouleversements de nos quotidiens nous ramènent, il doit en être surpris, à Emmanuel Levinas, à l’altérité, à finalement penser l’autre par rapport à moi.

Se protéger n’est pas nouveau, des dizaines de campagnes nous conseillent de veiller à notre consommation d’alcool, notre conduite, notre hygiène. Mais le « héros » n’est pas l’autre, mais moi. L’unique sujet de préoccupation, c’est moi. Le responsable, le sauveteur comme le sauvé, c’est moi.

Là, il s’agit de se protéger parce que, pour un pourcentage élevé de la population, c’est ainsi qu’on protégera les autres. C’est déployer une conduite personnelle qui a pour finalité l’autre et soi en tant que soutien de l’autre. Notre culture qui valorise tant la personnalité, l’individualité, le « moi » plus que le « nous », affronte aujourd’hui une terrible difficulté. Apprendre à penser à soi à travers l’autre. Faire que son action bénéficie à l’autre et seulement en retour à soi.

Réussir à être autrement moi. Beau défi !

Marc Drillech

 

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.