Le livre, une thérapie

C’est vendredi. Les rascasses sont en vacances et le temps est à la réflexion.

Marc Drillech Directeur Général de Ionis Education Group
Marc Drillech,
professionnel de la communication et directeur général de Ionis Education Group

Et je voudrais affirmer dans ce dernier post d’avant congés mon amour immense et chaleureux pour la lecture et le livre.

Je suis un peu arriéré, vous avez compris à quel point je m’en moque, et j’ai la profonde conviction que le livre est l’une des meilleures thérapies contre la fatigue, le stress, le spleen, la peur des lendemains, les doutes. C’est un physique qu’on sent, qu’on touche, qui pèse dans notre environnement. Ni boutons, ni log in, ni réseau, ni wifi. C’est le droit d’être qui on veut, de ressentir ce qu’on veut, d’imaginer tous les ailleurs possibles et même ceux qu’on n’imaginait pas.

Je vis depuis quelque temps avec L’Or du Temps de François Sureau. C’est une expérience de lecture magnifique, une très longue promenade le long de la Seine qui multiplie à l’infini les rappels, les détours, les souvenirs, les rencontres avec une diversité de personnages, de militaires et d’écrivains, de peintres et de religieux, de légendes, de pensées culturelles, littéraires, politiques, comme seul le livre sait faire.

Je vous souhaite un été passionnant et riche de découvertes. Magnifiques découvertes et lectures (et d’autres activités évidemment) en attendant de nous retrouver fin août.

Marc Drillech
Rendez-vous prochain, fin août.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.