Aujourd’hui c’est vendredi, jour blafard pour les calamars et temps de la réflexion.

Aujourd’hui c’est vendredi, jour blafard pour les calamars et temps de la réflexion. Et je me demande combien de décennies faudra-t-il aux politiques et à leurs administrations pour refermer le grand fossé qui existe entre information et communication, ce que la crise actuelle démontre ? L’information encadre toute nouvelle loi et l’accompagne mais elle est émise sans se préoccuper de la compréhension des gens, sans se préoccuper de ce qu’ils ressentent et retiennent. On affirme mais on ne dialogue pas. On impose au lieu d’expliquer. On se contente du service minimum. Des 35 heures aux 80 kms/heure, de la réforme du bac aux politiques européennes ou migratoires, l’information remplace la communication. Or cette dernière, elle, signifie relation et écoute, partage et réciprocité, propositions et évolutions comme suite d’un dialogue. Ce qui transforme une population en nation. Courage, y a encore du chemin !

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.