Demain c’est vendredi. Les crevettes crèvent et le temps est à la réflexion.

Demain c’est vendredi. Les crevettes crèvent et le temps est à la réflexion. Et je me demande comment notre monde peut retrouver un peu de relativité, de clarté, de sens des réalités, d’esprit critique. 

Quand je lis les propos délicieux tenus sur ces influenceurs censés faire la pluie et le bon temps des marques, je souris en pensant que derrière quelques vrais experts et passionnés on retrouve pléthore de gens sympas qui, soudain, ont le sentiment de devenir des être supérieurs parce des milliers d’individus les suivent tels des nouveaux gourous d’une consommation de pacotille, maîtres penseurs de chez Lidl. 

Sinon j’aime rouler dans ma belle Golf en écoutant RTL mais sans utiliser mon IPhone 8 si beau et si utile, pensant à mon agréable vol Air France qui me conduira dans cette belle chambre réservée par Expedia. Et quand je me délecte de mon Nespresso Roma je me dis que la Vie est Belle comme l’affirme si bien Lancôme, à l’aise dans mon fauteuil Roset. 

Finalement ce n’est pas si difficile d’être influenceur. T’es  payé pour dire du bien de marques dont tu n’a généralement rien à foutre tout en faisant croire à les légions de naïfs que tu as découvert le bonheur sur terre.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.